Étude des mouvements de pensée collective lors des ateliers philosophiques au primaire et au collège : Extraction de philosophèmes en tant que structures formelles de raisonnement

par Gabriela Fiema

Thèse de doctorat en Sciences de l'education

Sous la direction de Emmanuèle Auriac-Peyronnet.

Soutenue le 12-12-2014

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire Acté (Clermont-Ferrand) (équipe de recherche) et de (Acté) Activité- Connaissance- Transmission- éducation (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Marc Colletta.

Le jury était composé de Emmanuèle Auriac-Peyronnet, Jean-Pascal Simon, Valérie Saint Dizier.

Les rapporteurs étaient Isabelle Vinatier, Marie-France Daniel.


  • Résumé

    Quarante ans après l’apparition des ateliers philosophiques en classe (DVP), se pose toujours la question de la valeur effective et des retombées de ces pratiques sur les apprentissages et la socialisation. Le repérage et la caractérisation des mouvements de pensée réflexive est une question clé lorsqu’on s’intéresse à mesurer l’efficience de ces pratiques. La thèse contribue à étendre et approfondir l’étude des données langagières pour mettre à disposition de la communauté scientifique des résultats inédits concernant ces dialogues d’un genre nouveau. Le travail s’appuie sur une double collecte de données : au primaire et au collège. Les résultats de thèse sont disposés sur un triple niveau. Premièrement, nous avons pu caractériser les phénomènes de réflexivité en décrivant les philosophèmes, en prenant appui sur des marques formelles en langue pour rendre compte du processus dynamique de la pensée collective. Ce travail effectué à l’aide du logiciel de transcription et d’annotation linguistique ELAN a été possible grâce à l’élaboration d’une méthodologie inédite. Deuxièmement, nous avons élaboré des résultats didactiques ou nous avons dégagé quelques facteurs (niveau scolaire, âge, etc.) qui favorisent la réflexivité en classe et son développement chez l’enfant et qui sont particulièrement actifs et/ ou significatifs au sein de ces discussions. Finalement, dans la troisième partie, nous décrivons la mise en ligne du corpus du genre « discussion à visée philosophique » pour qu’ils servent de corpus de référence pour la communauté en sciences humaines, sur une plateforme spécialement conçue à cet effet : Philosophèmes.

  • Titre traduit

    Study of collective thought movements in philosophical workshops in primary and secondary school : extraction of "philosophèmes" as formal reasoning structures


  • Résumé

    Forty years after invention of philosophy for children (P4) by Mathiew Lipman, the question of effects of those workshops on children still remains present. Characterising of reflexive thought’s movements is a key factor while we are interested about measuring the efficiency of P4C on children. This dissertation has a part in extending the study of linguistics data issued from P4C workshops and makes available a quantity of results issued from this analysis. The work is grounded on double set of data issued from primary schools and secondary schools in France. The results are on triple level. Firstly, we characterised the reflexive phenomenon during P4C that we called philosophemes. We leaned on the formal language marks to highlight the dynamic process of collective thinking. This work, conducted with linguistic annotator ELAN, was possible by elaboration of specific and unique methodology. Secondly, we elaborated the results for a possible use by teachers, which concern the factors (pupils’ school level, age, etc.) that influence the thinking during P4C workshops. Finally, in the third part of work, we described the elaboration of internet platform Philosophemes when our results and corpora are available for the scientific and scholar communities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.