Évaluation des risques et bénéfices associés à la consommation de la viande rouge en France : approches méthodologiques

par Juliana De Oliveira Mota

Thèse de doctorat en Statistiques - modélisation en écologie, géosciences, agronomie et alimentation

Le président du jury était Catherine Magras.

Le jury était composé de Jeanne-Marie Membré, Fabrice Pierre, Sandrine Guillou, Catherine Magras, Matthieu Eveillard.

Les rapporteurs étaient Irène Margaritis, Christophe Nguyen-The.


  • Résumé

    L’évaluation des effets de l’alimentation sur la santé, intégrant les composantes chimique, microbiologique et nutritionnelle, nécessite le développement de méthodes de quantification des risques-bénéfices. La viande rouge, classée comme probablement cancérigène par l’OMS, a été choisie comme objet de ces développements méthodologiques. Trois modèles probabilistes ont été établis permettant d’estimer les risques de cancer colorectal (CRC) et de maladies cardiovasculaires (CVD), les risques microbiologiques, et les bénéfices par la réduction de l’anémie par carence en fer (IDA). Les résultats ont été exprimés en nombre de cas et de morts, puis en nombre d’années de vie ajustées sur l'incapacité (DALYs) pour comparer les résultats. Les estimations ont été réalisées par classe d'âge et genre ou pour la population Française, en quantifiant séparément la variabilité due à l’hétérogénéité de la population et l'incertitude due au manque de connaissance. Pour 100 000 personnes par an, la consommation actuelle de viande rouge est associée en moyenne à 7 [95% IC = 3–11] DALY dus aux toxi-infections alimentaires, 19 [95% IC = 8–33] DALY dus au CRC, 21 [95% IC = 12–32] DALY au CVD. En termes de bénéfice, la consommation de viande rouge pourrait réduire l’IDA jusqu’à 16 [95% IC = 11–20] DALY pour 100 000 personnes. Les techniques quantitatives développées ici avec l’exemple de la viande rouge peuvent s’appliquer à d’autres problématiques car elles sont génériques. De façon plus générale, l’évaluation risque-bénéfice liée à l’alimentation contribue à une prise de décision plus éclairée du gestionnaire et in fine à une information du consommateur plus raisonnée.

  • Titre traduit

    Risks and benefits assessment associated with the consumption of red meat in France : methodological approaches


  • Résumé

    The assessment of the effects of food on health, integrating chemical, microbiological and nutritional components, requires the development of risk-benefit quantification methods. Red meat, classified as probably carcinogenic by the WHO, has been chosen as the subject of these methodological developments. Three probabilistic models have been established to estimate the risks of colorectal cancer (CRC) and cardiovascular disease (CVD), microbiological risks, and benefits through the reduction of iron deficiency anaemia (IDA). The results were expressed in number of cases and deaths, and then in disability-adjusted life years (DALYs) to compare the results. Estimates were made by age group and gender or for the French population, separately quantifying variability due to population heterogeneity and uncertainty due to lack of knowledge. For 100,000 people per year, current red meat consumption is associated on average with 7 [95% CI = 3-11] DALY due to foodburden, 19 [95% CI = 8-33] DALY due to CRC, 21 [95% CI = 12-32] DALY due to CVD. In terms of benefit, red meat consumption could reduce IDA by up to 16 [95% CI = 11-20] DALY per 100,000 people. The quantitative techniques developed here with the red meat example can be applied to other issues because they are generic. More generally, the risk-benefit assessment related to food contributes to a more informed decision making by the manager and ultimately to more reasoned consumer information.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : ONIRIS. Ecole Nationale Vétérinaire Agroalimentaire et de l'Alimentation. Centre de documentation site Chantrerie.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.