Etude des polymorphismes altérant la régulation de l'expression des gènes chez le bovin

par Gabriel Guillocheau

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Dominique Rocha.

Le président du jury était Alexandre Péry.

Le jury était composé de Alexandre Péry, Carole Charlier, Cedric Notredame, Gwenola Tosser.

Les rapporteurs étaient Carole Charlier, Cedric Notredame.


  • Résumé

    Un nombre croissant de gènes et régions génomiques sont associés à des pathologies ou des phénotypes d’intérêt, soit par analyse de liaison ou analyse d’association. Il est crucial d’arriver à identifier les variants génétiques causaux. Les régulateurs ayant l’effet le plus important sont le plus souvent des polymorphismes régulateurs exerçant un effet en cis, près des gènes pour lesquels le niveau d’expression est altéré. L’objectif global de la thèse est d’identifier à grande échelle les polymorphismes chez la vache qui potentiellement altèrent la régulation de l’expression des gènes et affectent des phénotypes d’intérêt.Nous avons développé une approche pour déterminer les SNPs (Single Nucleotide Polymorphisms) causant ou étant impliqué dans une régulation de l’expression des gènes. Dans cet objectif, nous avons analysé chez 19 taurillons Limousin le génome et le transcriptome musculaire et chez 6 vaches Holstein le génome et le transcriptome de 8 tissues dont utérus et ovaire. Chez les mâles Limousin, nous avons identifié 5 658 SNPs montrant une expression allèle spécifique (ASE-SNPs) dans 13% des gènes exprimés dans le muscle et avons lié certains d’entre eux à des SNPs dans une région régulatrice. On a aussi identifié des gènes d’intérêt liés à la qualité de la viande (AOX1, PALLD et CAST) qui présente un déséquilibre allélique. Chez les femelles Holstein, nous avons identifié 33 527 ASE-SNPs dans les 8 tissus dont 3 369 ASE-SNPs pour les données de muscle, 5 771 pour les données d’ovaire et 5 499 pour les données d’utérus. L’analyse de ces deux jeux de données bovins a permis une nouvelle cartographie des gènes soumis à ASE. Il s’agit de la première analyse de cette ampleur pour la race Limousine.Les résultats de ces études permettent d’approfondir la compréhension de la régulation de l’expression des gènes chez le bovin, notamment en identifiant des polymorphismes causaux candidats et en apportant des nouvelles méthodes pour les détecter.

  • Titre traduit

    Study of polymorphisms modifying gene expression regulation in cattle


  • Résumé

    An increasing number of genes and genomic loci have been associated with diseases or phenotypes of interest, by either linkage or association studies. Identifying causative genetic variants is crucial. The regulators with the strongest effect tend to be cis-acting regulatory polymorphisms, close to genes for which altered mRNA expression was detected. The overall objective of this PhD project is to develop a large-scale approach to identify regulatory polymorphisms that potentially alter the regulation of gene expression and impact phenotypes of interest, in cattle.We have developed an approach to ascertain causative SNPs (Single Nucleotide Polymorphisms) of gene expression regulation. To this end, we analysed genome and muscle transcriptome from 19 Limousine bull calves and genome and transcriptome of eight tissues (including ovary and uterus) transcriptome from 6 Holstein cows. For the Limousine breed, we identified 5,658 SNPs showing an allele-specific expression (ASE-SNPs) in 13% of genes with detectable expression in muscle; we linked some of them to SNPs in a regulatory region. Interestingly, we found genes involved in meat quality traits (AOX1, PALLD and CAST) with an allelic imbalance. For the Holstein breed, we identified 33, 527 ASE-SNPs across 8 tissues including 3,369 ASE-SNPs from muscle data, 5,771 from ovary data and 5,499 from uterus data. By analysing these two data records, we discovered genes impacted by ASE. This study is the first done for the Limousine breed and the second for thr Holstein breed.The results of these studies provide a best understanding of gene expression regulation in cattle, in particular by identifying candidate causal polymorphisms and by proposing new methods to detect them.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.