Thèse en cours

Spatialisation, fusion et enrichissement d'imagerie multimodale pour les Sciences du Patrimoine

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu en 2024. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Anthony Pamart
Direction : Philippe Veron
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Conception (AM)
Date : Soutenance en 2024
Etablissement(s) : Paris, HESAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : LISPEN Laboratoire d’Ingenierie des Systèmes Physiques et Numériques
établissement de préparation de la thèse : Paris, ENSAM
Jury : Président / Présidente : Améziane Aoussat
Examinateurs / Examinatrices : Florent Laroche, Guillaume Caron, Degrigny Christian, Philippe Veron, Livio De luca
Rapporteurs / Rapporteuses : Florent Laroche, Guillaume Caron

Résumé

FR  |  
EN

Le Patrimoine Culturel est un objet d’étude protéiforme, désormais au centre d’enjeux documentaires interdisciplinaires, dont les procédures et les technologies numériques jouent un rôle prépondérant. Le Patrimoine Numérique s’installe comme une notion en effervescence, située à l’intersection de nombreux domaines de connaissances. Les techniques d'imageries mobilisées dans les Sciences du Patrimoine pour relever, documenter et examiner les objets patrimoniaux offrent de nombreuses perspectives d’investigation pour améliorer les connaissances partagées autour d’un objet d'étude devenu hybride, à l'interface entre le Réel et le Virtuel. Pour autant, à l’heure où ce savoir-faire numérique se développe, l'ensemble des méthodes et des outils mobilisés se heurtent au défi de la multimodalité. Cette problématique, au cœur de ce projet de thèse, se reflète par la nécessité croissante de mettre en coopération une variété de ressources numériques (comprenant une multiplicité de capteurs, d’échelles d’observations, de couches spectrales ou temporelles) dans l’objectif de permettre une croisée des regards et des expertises. Cette thèse propose d'appréhender les flux de numérisation 2D et 3D par une approche systémique visant à consolider le continuum informationnel reliant les données instrumentales capturées "in-situ" aux connaissances qu’il est possible d’en extraire. Ce travail de recherche explore différentes stratégies pour faire fructifier la richesse et la diversité des scenarios multimodaux. Les contributions principales se développent autour d'une relecture de la triade Acquisition -- Traitement -- Interprétation, en la mettant en interaction avec des thématiques telles que la Spatialisation, la Fusion et l'Enrichissement des données. Différentes approches sont proposées afin de mieux articuler les phases d’instrumentales, computationnelles et analytiques permettant d'augmenter le potentiel informatif des modélisations 2D/3D multimodales. Les pistes explorées sont appuyées par une série de travaux et d'expérimentations faisant émerger des synergies possibles pour explorer la corrélation de données spatio-temporelles sémantiquement enrichies basées sur des numérisations multimodales.