Etude des associations entre tabagisme passif, troubles du transit, alimentation et le risque de polyarthrite rhumatoïde dans la cohorte E3N

par Yann Nguyen

Thèse de doctorat en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Raphaèle Seror et de Marie-Christine Boutron-Ruault.

Le président du jury était Christian Roux.

Le jury était composé de Raphaèle Seror, Marie-Christine Boutron-Ruault, Alain Saraux, Axel Finckh, Mathilde Touvier.

Les rapporteurs étaient Alain Saraux, Axel Finckh.


  • Résumé

    La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie rhumatismale de physiopathologie complexe, où il semble exister une interaction entre des facteurs génétiques et des agents environnementaux. L'objectif de ce projet doctoral était d'étudier les associations entre l'exposition au tabagisme passif dans l'enfance ou à l'âge adulte, les troubles du transit gastro-intestinal, ainsi que certains régimes alimentaires et le risque de PR dans une grande cohorte prospective de femmes françaises. Nous nous sommes basés sur les données de la cohorte française E3N-EPIC, suivant 98 995 femmes depuis 1990, initialement créée afin d’étudier les principaux facteurs de risque de cancer et de maladies chroniques chez les femmes. Nous avons d'abord identifié près de 1000 cas de PR dans la cohorte, après avoir conçu et validé différents algorithmes, pour améliorer la précision des diagnostics auto-rapportés de PR, souvent inexacts. Nos résultats suggèrent que l'exposition au tabagisme passif dans l'enfance et à l'âge adulte augmente le risque de PR, du même ordre de grandeur que le tabagisme actif. Basé sur de récentes études montrant le lien entre microbiote et PR, nous avons également évalué l'association entre les troubles du transit intestinal et le risque de PR. Nous avons constaté que la diarrhée chronique était associée à un risque accru de développement ultérieur de PR, en particulier chez les femmes exposées au tabac. Enfin, nous avons également étudié l'association entre le régime méditerranéen et le risque de PR et constaté qu'une forte adhésion à un régime méditerranéen pouvait réduire le risque de PR chez les femmes exposées au tabac, possiblement en contrebalançant l’effet antioxydant de la cigarette. Ce projet a ainsi mis en évidence d'autres facteurs environnementaux associés au risque de PR, à partir d’une grande cohorte prospective. Si nos résultats étaient confirmés dans d’autres études, ils pourraient avoir des implications importantes dans la compréhension de la physiopathologie de la PR et dans sa prévention, en particulier chez les personnes à haut risque tels que les apparentés de patients.

  • Titre traduit

    Associations Between Passive Smoking, Gastro-Intestinal Disorders, Diet, and the Risk of Rheumatoid Arthritis in the E3N Cohort


  • Résumé

    Rheumatoid arthritis (RA) is a rheumatic disease of complex pathophysiology. Both genetic factors and environmental agents interact in the pathogenesis by triggering autoimmunity. The objective of this project was to study the relationships between passive smoking exposure in childhood or in adulthood, gastrointestinal disorders, dietary habits, and the risk of RA in a large prospective cohort of French women. To achieve our objective, we used data from the French E3N-EPIC cohort, which enrolled 98,995 women since 1990 to study the main risk factors for cancer and severe chronic conditions in women. We first identified nearly 1000 cases of RA in the cohort, after devising and validating different algorithms, to improve the accuracy of the self-reported diagnoses of RA, which was often inaccurate. Our results suggested that passive smoking exposures in childhood and in adulthood increase the risk of RA, with the same magnitude as active cigarette smoking. Based on recent studies on microbiota and the risk of RA, we also assessed the association between gastro-intestinal disorders and the risk of RA. We found that chronic diarrhea was associated with an increased risk of subsequent RA development, particularly among ever-smokers. Finally, we also studied the association between a Mediterranean diet and the risk of RA and found that a strong adherence to a Mediterranean diet could reduce the risk of RA among ever-smoking women, counterbalancing the oxidant effect of tobacco. This project highlighted other environmental factors associated with the risk of RA, based on a prospective cohort study. If replicated and confirmed in future research, these findings may ultimately have important implications in the understanding of RA pathophysiology and in RA prevention, especially in high-risk individuals, such as relatives of patients.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DiBISO. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.