Formulation et stabilisation de complexes colloïdaux de polyélectrolytes à base de chitosane et de siRNA

par Tim Delas

Thèse de doctorat en Polymères

Sous la direction de Christophe Schatz et de Olivier Sandre.

Soutenue le 22-03-2021

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences chimiques , en partenariat avec Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (Bordeaux) (laboratoire) .


  • Résumé

    La présence de fortes interactions électrostatiques entre les acides nucléiques tel que l’ADN, l’ARN et des polycations permet l’élaboration de particules colloïdales appelées complexes de polyélectrolytes (PECs). Cette approche permettant la formation de vecteurs non-viraux pour la délivrance de matériel génétique a fait l’objet de nombreuses études basées sur l’utilisation de chitosane comme polycation. Dans le cadre de cette thèse, ce dernier a été étudié pour ses propriétés de complexation avec des petits ARN interférents (small interfering RNA, siRNA). Dans un premier temps, des oligosaccharides de chitosane (COS) ont fait l’objet d’une étude quant à leurs propriétés en solution et de complexation avec des siRNA. L’effet de longueur de chaîne sur la solubilité du chitosane et leur comportement complexant a pu être étudié. Par la suite, la stabilité colloïdale en conditions physiologiques des PECs formés à partir de chitosane et de siRNA a été abordée. La déprotonation du chitosane étant un élément rédhibitoire quant à la stabilité des complexes, l’introduction d’ions zinc lors de la formulation des complexes a permis une amélioration de la stabilité à pH physiologique. De plus, l’augmentation du degré d’acétylation du chitosane a également permis une nette amélioration de la stabilité des complexes à des concentrations physiologiques en sel. Avec l’introduction de zinc, une étude portant sur les interactions entre des ions métalliques et le siRNA a également été menée. Finalement, une nouvelle synthèse menant à la formation d’un nouveau copolymère à base de chitosane a été réalisée, permettant d’obtenir des structures encore inexplorées à base de chitosane telles que des micelles ou des structures de type conjugués.

  • Titre traduit

    Formulation and stabilization of colloidal polyelectrolyte complexes of chitosan and siRNA


  • Résumé

    The presence of strong electrostatic interactions between nucleic acids such as DNA, RNA and polycations leads to the formation of colloidal particles called polyelectrolyte complexes (PECs). This approach, which allows the formation of non-viral vectors for genetic material delivery, has been the subject of numerous studies based on the use of chitosan as polycation. In the framework of this thesis, the latter was studied for its complexing properties towards small interfering RNA (siRNA). First, chitosan oligosaccharides (COS) were studied for their solution properties and complexation properties with siRNA. The effect of chain length on the solubility of chitosan and their complexing behaviour was demonstrated. Subsequently, the colloidal stability of PECs formed between chitosan and siRNA under physiological conditions was addressed. As the deprotonation of chitosan is redhibitory for the stability of the complexes, it was shown that the introduction of zinc ions in the formulation of complexes allowed to improve their stability at physiological pH. Moreover, the increase in the degree of acetylation of chitosan also allowed a clear improvement in the stability of the complexes at physiological salt conditions. With the introduction of zinc, a study of the interactions between metal ions and siRNA was also carried out and was able to highlight the strong interactions involved between metal ions and siRNA. Finally, a new synthesis leading to the formation of a new chitosan-based copolymer was carried out, making it possible to obtain as yet unexplored chitosan-based structures such as micelles or conjugate-type structures.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.