Taking the TOEIC : from linguistic competence to communication : the case of engineering students at INSA-Strasbourg

par Sarah Sands

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Audran.

Le président du jury était Nadège Doignon.

Le jury était composé de Marie-Christine Toczek-Capelle, David Oget.

Les rapporteurs étaient Caroline Ladage, Denyze Toffoli.

  • Titre traduit

    L’élève-ingénieur à l’épreuve du TOEIC : de la compétence linguistique à la communication : le cas des étudiants de l’INSA-Strasbourg


  • Résumé

    Il y a vingt-cinq ans, le TOEIC était un test standardisé facultatif qu’un jeune diplômé passait pour compléter son CV. En 2017, selon le TOEIC Worldwide Report, les élèves-ingénieurs étaient le groupe passant le plus grand nombre de ces tests, représentant 26 % des 7 millions de TOEICs. Face aux exigences du marché du travail, la Commission des Titres d’Ingénieurs, chargée de l’habilitation et certification des formations françaises d’ingénieurs exige un niveau d’anglais permettant aux étudiants/ingénieurs d’intégrer ou de diriger un projet international. Aujourd’hui, cet examen de deux heures peut donc constituer l’obstacle majeur à l’obtention d’un diplôme dans les délais prescrits par les cursus officiels, car le score de 785/990 (B2) est devenu un prérequis au programme de fin des études des écoles d’ingénieurs. Cette étude explore pourquoi après onze années d’anglais ceci pourrait être le cas.


  • Résumé

    Twenty-five years ago, the TOEIC was an optional standardized test that was taken by a young graduate to complete his CV. In the annual TOEIC Worldwide Report, student engineers as a group passed the biggest number of exams which was 26 % of the 7 millions TOEICs taken in 2017. Faced with demands from the future employers, the Commission des Titres d’Ingénieurs, the organization with certifies French engineering programs insists on an English level allowing a student-engineer to be a member of or to supervise an international project. As a result, today this two hour exam can be the major obstacle to getting a diploma during the official academic program, because the intermediate level score of 785/990 (B2) has become a prerequisite in highly selective French engineering schools called grandes écoles. This study explores why, after eleven years of English classes, this could be the case.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque électronique du Services des bibliothèques 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.