L’aide en classe : le cas de collégiens avec un trouble du spectre de l’autisme et de leurs enseignants

par Sabine Zorn

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Minna Puustinen.


  • Résumé

    Cette thèse a porté sur l’aide aux apprentissages prenant place en classe entre des collégiens avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et leurs enseignants, dans le contexte de l’école inclusive. L’aide a été étudiée à partir de deux points de vue : celui de l’élève (ses demandes d’aide) et celui de l’enseignant (ses aides apportées). Onze collégiens avec un TSA et 17 de leurs enseignants ont été filmés en unité localisée pour l’inclusion scolaire et en classe ordinaire, puis interviewés au sujet de l’aide en classe. Quatorze parents de ces élèves ont été interviewés sur le parcours scolaire de leur enfant et pour compléter l’échelle de la Vineland II. Les analyses ont montré que les collégiens avec un TSA avaient des niveaux d’adaptation majoritairement faibles et qu’il n’y avait pas de lien statistiquement significatif entre cette évaluation et leur niveau ou leur parcours scolaire. De plus, les analyses ont mis en évidence que la quasi-totalité des collégiens avec un TSA demandait de l’aide à leurs enseignants en classe et ce,majoritairement en parlant à voix haute. Environ un tiers de leurs demandes d’aide consistait en l’expression d’une difficulté. Dans une moindre mesure, ils demandaient de l’aide de type instrumental, organisationel et de confirmation. Concernant les enseignants, ils répondaient la plupart du temps aux demandes des élèves et ce essentiellement en leur apportant de l’aide générique (i.e., retours positifs ou encourageants sur la production de l’élève, instructions et/ou explications en plus). Les résultats sont discutés à la lumière de la littérature française sur l’aide aux apprentissages en classe.

  • Titre traduit

    Help in the classroom : the case of lower secondary school students with autism spectrum disorder and their teachers


  • Résumé

    This PhD thesis focused on help taking place in class between lower secondary school students with autism spectrum disorder (ASD) and their teachers, in an inclusive education setting. Help was studied from the students’ (help seeking) and the teachers’ (help giving) perspectives. The participants were 11 lower secondary school students with ASD, 17 of their teachers and 14 parents. Students and their teachers were filmed both in resource and in general classrooms, and they were interviewed about help in the classroom. The students’ parents were interviewedabout their child’s academic background, and they completed the Vineland II scale. The analyses showed that lower secondary school students with ASD had mostly low levels of adaptive behavior and that there were no statistically significant relationships between the students’ adaptive behavior and their academic achievement or school career. In addition, the analyses revealed that almost all students with ASD sought help from their teachers in the classroom, and that they most frequently proceeded by formulating their requests out loud (thusinterrupting the teacher). About one third of the students’ requests for help consisted of the expression of a difficulty; they also requested, but to a lesser extent, instrumental help, help concerning the organization of their work, and confirmations. As for teachers, the results showed that they responded to most students’ requests, mainly by providing them generic type of help (i.e., positive or encouraging feedback on the student’s work, additional instructionsand/or explanations). The results are discussed with regard to the French literature on help in the classroom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.