Promesse tenue : enquête sur le fait d'agir par devoir

par Vincent Boyer

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Cyrille Michon.

Le président du jury était Bruno Gnassounou.

Le jury était composé de Vincent Descombes, Éléonore Le Jallé, Bruno Ambroise.


  • Résumé

    L’objet de ce travail de thèse est de prendre en charge un problème classique en philosophie morale : celui du motif du devoir. À en croire nos intuitions, l’action accomplie par seul souci du devoir est, dans le même temps, moralement valorisée et tenue pour irrationnelle. Pour y voir plus clair dans ce problème, la pratique qui consiste à faire des promesses et à les tenir a constitué le fil directeur de ce travail : comment rendre compte de la rationalité des « actes de fidélité », c’est-à-dire des actes de tenue de promesses accomplis pour la seule raison que l’agent a promis ? Pour ce faire, une enquête sur les principales théories éthiques à disposition, à savoir l’utilitarisme (chapitre 1), la théorie humienne de la justice (chapitre 2) et la théorie kantienne de la teneur morale des actions (chapitre 3) a été menée mais s’est avérée essentiellement négative. Une nouvelle approche, d’inspiration wittgensteinienne, qui part non pas d’une théorie éthique générale du bien moral ou du devoir moral, mais d’une pratique particulière et de son apprentissage, nous a permis de mieux comprendre ce que signifiait tenir une promesse parce qu’on a promis (chapitre 4).

  • Titre traduit

    Promises, utilitarianism, ethical Theory, deontology, moral motivation


  • Résumé

    The purpose of this work is to discuss a classical issue in moral theory, i.e. how the motive of duty can be properly understood. Indeed, according to our intuitions, actions performed from the motive of duty have a special moral worth but are irrational : these two views seem at first to conflict. In order to resolve this conflict, the practice of promising, and more precisely the « act of fidelity » - when an agent X does the action A for another agent Y just because she promised to - was used as a guiding principle. Our enquiry first began with the traditional ethical theories at our disposal, i.e. utilitarianism (chapter 1), the humean theory of justice (chapter 2) and the kantian theory of moral worth (chapter 3). However, this enquiry ended up with a negative result. Fortunately, a new approach, inspired by Wittgenstein and starting from the practice of promising itself, helped us to understand what it meant for an agent to do an action just because she promised to do so (chapter 4).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2021 par Classiques Garnier à Paris

Promesse tenue : agir par devoir


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2021 par Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : Promesse tenue : agir par devoir
  • Dans la collection : Philosophies contemporaines , 11 , 2426-0010
  • Détails : 1 vol. (394 p.)
  • ISBN : 978-2-406-10092-8978-2-406-10093-5
  • Annexes : Bibliographie p. [373]-385. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.