Couplage et améliorations de la méthode SPH pour traiter des écoulements à multi-échelles temporelles et spatiales

par Laurent Chiron

Thèse de doctorat en Mécanique des Milieux Fluides

Sous la direction de David Le Touzé.

Le président du jury était Florian de Vuyst.

Le jury était composé de David Le Touzé, Florian de Vuyst, Andrea Colagrossi, Damien Violeau, Christophe Berthon, Guillaume Oger, Jean-Christophe Marongiu, Matthieu De Leffe.

Les rapporteurs étaient Andrea Colagrossi, Damien Violeau.


  • Résumé

    La thèse s’articule en trois axes. Une première partie a été consacrée à l’amélioration de la méthode de flux normal (NFM) dont le développement a été initié dans une précédente thèse. Cet axe de recherche, qui ne s’inscrivait pas dans le sujet initial de la thèse, a été initié afin de répondre à des problématiques industrielles de NEXTFLOW-SOFTWARE, financeur de la thèse. Les développements réalisés ont permis d’adapter au formalisme NFM différents aspects (modélisation de la viscosité, détection de surface libre, désordre particulaire) ainsi que d’améliorer la précision des opérateurs. Le second axe de thèse a porté sur le développement d’une méthode de raffinement particulaire adaptative, et plus particulièrement à son efficacité dans un contexte d’applicabilité industrielle. Un intérêt particulier a été porté à la robustesse, la précision ainsi que le temps de calcul des méthodes de raffinement de l’état de l’art. Delà, de fortes limitations ont été dégagées et ont amené à développer une approche de raffinement inspirée de l’AMR. Les développements ont été validés sur de nombreux cas tests et sont aujourd’hui intégrés au sein des outils utilisés par NEXTFLOW-SOFTWARE. Le dernier axe concernait le couplage entre les méthodes SPH et Volumes Finis. Le développement d’un algorithme de couplage a permis de gérer les entrées/sorties entre les deux solveurs de façon générique et transparente aussi bien pour les simulations 2D que 3D. Ensuite, une amélioration a été proposée permettant de créer/supprimer dynamiquement des particules aux frontières du solveur Volumes Finis. Des validations sont en cours pour l’extension 3D.

  • Titre traduit

    Coupling and improvements of the SPH method to treat flows involving temporal and spatial multi-scales


  • Résumé

    The thesis is articulated in three axes. A first part was devoted to the improvement of the normal flux method (NFM) whose development was initiated in a previous thesis. This line of research, which was not part of theoriginal subject of the thesis, was initiated in order to answer to the industrial problems of NEXTFLOW SOFTWARE, financier of the thesis. The developments made it possible to adapt to the NFM formalism different aspects (modeling of viscosity, detection of free surface,particle disorder) as well as to improve the precision of the operators.The second part of the thesis focused on the development of a method of adaptive particle refinement,and more particularly its effectiveness in a context of industrial applicability. Particular emphasis has been placed on the robustness, accuracy and calculation time of the state of the art of refinement methods. From there, strong limitations have emerged and have led to develop a refinement approach inspired by the AMR. The developments have been validated on many test cases and are now integrated within the tools used by NEXTFLOW-SOFTWARE. The last part concerned the coupling between SPH and Finite Volumes methods. The development of a coupling algorithm made it possible to manage inputs / outputs between the two solvers in a generic and transparent way for both 2D and 3D simulations. Then, an improvement was proposed allowing to create / remove dynamically particles at the boundaries of the Finite Volume solver. Validations are in progress for the 3D extension.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.