Le chapitre cathédral de Verdun (fin XIIe - début XVIe siècle) : étude d'une communauté ecclésiastique séculière

par Michaël George

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Patrick Corbet et de Jean-Michel Matz.

Le président du jury était Catherine Vincent.

Le jury était composé de Frank G. Hirschmann.

Les rapporteurs étaient Vincent Tabbagh.


  • Résumé

    Le premier volume de cette étude est consacré aux aspects institutionnels du chapitre, à la vie de cette communauté ecclésiastique et à son fonctionnement, aux hiérarchies qui existaient entre ses membres et aux différentes fonctions de ces derniers. Le second volume se compose de 851 notices prosopographiques relatives aux chanoines et dignitaires entre 1200 et 1500. Ce travail a permis de mettre en exergue le maintien d’une vie communautaire forte dans les derniers siècles de la période médiévale, et ce malgré la division de la mense capitulaire en prébendes individuelles, l’abandon du réfectoire et l’installation dans des maisons particulières. En effet, les membres du chapitre percevaient des revenus égaux et tous les chanoines résidents participaient à la collation des bénéfices et à la présidence des réunions capitulaires. S’appuyant sur les préceptes de la Règle d’Aix de 816, le chapitre fit preuve d’une grande intransigeance à l’égard de ses membres et la plupart des statuts capitulaires insistaient sur les notions de résidence et d’assistance. Cette fermeté, associée à la faiblesse du revenu des prébendes et à la capacité du chapitre à résister aux interventions du Saint-Siège, peut en partie expliquer le recrutement local et socialement modeste de la cathédrale de Verdun. En effet, le chapitre était essentiellement composé de clercs recrutés dans le diocèse de Verdun ou dans ceux des provinces ecclésiastiques de Trèves et de Reims, des chanoines aux origines modestes, même si certains étaient issus de familles nobles au rayonnement limité.

  • Titre traduit

    The cathedral chapter of Verdun from the end XIIth – to the beginning of XVIth century : study of a secular ecclesiastic community


  • Résumé

    The first part of this study is about the institutional aspects of the chapter, the life of this ecclesiastic community, the way it operated, the hierarchies between its members and their various duties. The second part is composed of 851 biographical notes of the canons and dignitaries between 1200 and 1500. This study has managed to put forward that the latter maintained the reality of a religious community through the last centuries of the middle ages, and that despite the division of the capitular mensa into individual prebends, the desertion of the refectory and the settling in private houses. Indeed, the members of the chapter received equal income, all the residing canons participated in the collation of benefits and presided the chapter meetings. Applying the 816 Rule of Aix, the chapter proved very strict with its members, and most of the capitular statutes insisted on the notions of residing and assisting. This firm attitude along with the low income generated by prebends as well as the capacity of the chapter to resist interventions from the Holy See partly explain why the cathedral of Verdun recruited people from a rather local and socially humble background. The chapter was mainly made up of clerics recruited in the diocese of Verdun, or from dioceses in the ecclesiastic provinces of Treves/Trier and Reims,who were canons from humble backgrounds, even if some of them came from noble families with a limited influence.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.