Thèse soutenue

Génération de motifs persans

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Homeira Abrishami
Direction : Marie-Hélène Tramus
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Esthétique, science et technologie des arts
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Paris 8
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Esthétique, sciences et technologie des arts (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)
Jury : Président / Présidente : Gilles Méthel
Examinateurs / Examinatrices : Fawzi Nashashibi, Hervé Huitric

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Notre recherche propose une classification exhaustive des divers motifs ornementaux islamiques persans, basée sur une réunion et une confrontation des classifications jusqu’alors répertoriées, à partir de documents historiques persans et de recherches occidentales décisives. Elle s’avère singulière par la place qu’elle redonne aux motifs persans, notamment pré islamiques, qui ont influencé les motifs islamiques ultérieurs. Nous valorisons ensuite des motifs et techniques persans plus récents (boteh, khataï et girih), dont le développement a été localisé et qui ont ensuite rayonné sur l’ensemble islamique. À l’aide de nombreuses illlustrations, nous les décrivons et en expliquons les techniques de création, en soulignant le rôle que les mathématiques grecques et persanes ont joué au cours des époques. Nous y analysons ensuite l’importance de la cristallographie, du XIXe au XXe siècle, reliant d’abord les symétries (ordres 2, 3, 4, et 6) des cristaux aux pavages périodiques des ornements géométriques. Puis nous mettons en rapport la quasi-périodicité (symétrie d’ordre 5) et le travail de Penrose avec la technique traditionnelle du girih. Enfin, nous abordons la génération automatique de motifs ornementaux par ordinateur.