L’enseignement littéraire dans les éducations nationales en Europe : quels lecteurs forme-t-on pour quelle société ? : enquête dans quatre lycées français et espagnols à l'étranger

par Carla Campos Cascales

Projet de thèse en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Serge Martin.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 18-09-2015 .


  • Résumé

    Partant du constat de la responsabilité qui est donnée au niveau curriculaire à la discipline de langue première, cette recherche s’interroge sur la capacité des matières de français et d’espagnol à former des « citoyens critiques ». Notamment à partir de la lecture de littérature, centre névralgique des activités qui sont censées conférer aux élèves une capacité d’analyse du monde qui les entoure et une participation active à la société. Dans une perspective comparatiste, cette étude interroge aussi bien le projet européen du socle commun des compétences, que les compétences elles-mêmes visées à la fin de la scolarité. Quelle place à l’école pour la lecture ? Quelle place pour l’écriture ? Ces notions présentes dans les programmes et textes officiels seront croisées avec leurs homologues dans la vision des élèves : qu’est la lecture pour les élèves au-delà de la littérature ? La littérature a-t-elle un sens pour eux en dehors du cadre scolaire ? Autant de questions qui visent à problématiser les possibilités de l’expérience de la lecture pour nos démocraties. La recherche se base sur une enquête ethnographique menée dans quatre établissements français et espagnols à l’étranger dans trois pays européens (Espagne, France et Portugal) et cumule enquêtes, observations de classe et recueil de matériel pédagogique.


  • Pas de résumé disponible.