La musique de sept compositeurs écrite pour marionnettes et jouée à Paris entre 1886 et 1948

par Ly-Lan Gaël Magniaux

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Michèle Barbe.

Soutenue le 24-03-2018

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Didier Plassard.

Le jury était composé de Violaine Anger, Damien Schoëvaërt-Brossault.


  • Résumé

    En raison du peu d’écrits sur la musique destinée aux marionnettes du symbolisme à la naissance de la musique concrète, l’objet de notre thèse porte sur une mise en perspective de la musique de sept compositeurs écrite pour marionnettes et jouée à Paris entre le symbolisme et la naissance officielle de la musique concrète. Longtemps considérée comme un divertissement, la marionnette acquiert à l’aube du XXe siècle une image d’égérie des avant-gardes et devient le foyer d’expérimentations. Face à l’émergence d’écritures originales sur les plans théâtral ou plastique, nous étudierons à quels moyens expressifs la musique écrite pour marionnettes a recours, dans un langage renouvelé ou non, et comment elle peut ainsi nous éclairer sur la dimension et la nature de son rôle. Notre étude, située à la croisée de plusieurs langages, s’appuie sur l’analyse de signes communs et distinctifs dans une volonté tout d’abord de restitution diachronique à l’aide de supports d’époque, puis d’analyse synchronique à travers des recréations contemporaines.

  • Titre traduit

    The Music of Seven Composers written for Puppets and played in Paris between 1886 and 1948


  • Résumé

    There being few texts on music composed for puppet-shows between the time of the symbolists and the beginnings of music concrete, our thesis aims to put into perspective the music of seven composers, written for puppets and performed in Paris between 1886 and 1948. Having been regarded for a long time as mere entertainment puppet-shows are seen at the dawning of the 20th century as the driving force of the avant-garde, and the locus of experimentation. In the face of the emergence of original writing in the fields of theatre and the plastic arts, we shall study the means of expression to which music written for puppet-shows turns, either or not this is in a renewed language, and thus how it might enlighten us on the breadth and nature of its role. Our study, set where several languages meet, is based on the analysis of signs both common and distinctive with the desire first of all to create a diachronic reconstruction with the help of documents of the area, and then a synchronic analysis based on modern recreations.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.