Thèse en cours

La mise en lumière des tours de grande hauteur : historique, problématiques contemporaines et évolutions en cours.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Asier Mateo
Direction : Nathalie LancretJean-Philippe Garric
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Architecture
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2013
Etablissement(s) : Paris Est en cotutelle avec ETSAUN: Escuela Técnica Superior Arquitectura Universidad de Navarra
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Ville, Transports et Territoires (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : IPRAUS - Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR

_Titre "La mise en lumière des tours de grande hauteur: historique, problématiques contemporaines et évolutions en cours" _Description La thèse consiste en une recherche sur l’évolution de la mise en lumière électrique, extérieure et architecturale des tours de grande hauteur. On va étudier tous les éclairages innovants par rapport à la technologie, la technique ou la conception. Chaque projet constitue une génération différente et l’enchainement permet d’obtenir une claire ligne évolutive. _Parties de la thèse A) L’historique On considère la partie historique le 20ème siècle. La première mise en lumière étudié est celle de la Tour Eiffel pendant l’Exposition Universelle de 1900 parce que c’est le premier éclairage électrique, extérieur et architectural d’une tour dans l’histoire. Le reste des éclairages sélectionnés sont ces qui montrent des innovations considérables par rapport à la technique, la technologie ou le concept de la réalisation. Le dernier éclairage analysé dans cette partie est celle du Burj Al Arab en 1999 grâce à une riche mise en lumière à la fois innovante et complexe. B) Les problématiques contemporaines A partir de l’année 2000, la technologie LED devient progressivement protagoniste dans tous les domaines de l’éclairage et monopolise le marché. Cette technologie est complètement différente au reste des technologies antérieures et on considère convenable constituer une partie indépendante pour traiter les tout derniers développements entre les années 2000 et 2015. On a choisi les éclairages des tours innovants en utilisant la technologie LED. C) Les développements en cours (conclusions) (A partir de l’historique et des problématiques contemporaines) Il faudra considérer les nouvelles tendances architecturales et esthétiques et les exigences économiques, énergétiques et environnementales imposées, pour comprendre les développements en cours et prévoir les directions immédiates qui prendront les prochaines mises en lumière des tours.