Thèse en cours

Juger par l'invisible, réponse alternative à la justice pénale. Anthropologie des rites et croyances judiciaires au Gabon

FR

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 08/02/2013. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Christian Mayisse
Direction : Michele CrosJulien Bonhomme
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Anthropologie
Date : Inscription en doctorat le 01/05/2008
Soutenance le 08/02/2013
Etablissement(s) : Lyon 2
Ecole(s) doctorale(s) : Sciences sociales

Résumé

FR

La question des pratiques punitives illégalistes (phénomène que l'on croyait limité en afrique du sud, au nigéria et récemment au cameroun) est devenue au début de ce xxième siècle une préoccupation majeure au gabon. les pratiques ordaliques et vindictes populaires s'imposent ainsi comme seule alternative au pouvoir punitif de l'etat en raison de l'incapacité de la justice étatique à régler les questions liées à la sorcellerie d'une part, et d'autre part, à cause de l'affaiblissement nous semble-t-il des fonctions régaliennes de l'etat (sécurité, police, justice). cette thèse se propose donc de faire une étude anthropologique des pratiques punitives illégalistes. elle a pour ambition de comprendre comment ces pratiques s'insèrent dans l'environnement socioculturel du gabon. en posant ces pratiques comme objet de recherche, cette thèse se présente ainsi comme un plaidoyer pour une meilleure prise en compte de la réalité socioculturelle des acteurs dans les politiques juridiques gabonaises /...