Thèse en cours

Entre libéralisme et social-démocratie: une analyse critique des théories contemporaines de la

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 26/03/2012. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Soha Hassan bayoumi
Direction : Marc Sadoun
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Science politique
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2005
Soutenance le 26/03/2012
Etablissement(s) : Paris, Institut d'études politiques
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale de sciences po

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse prétend aller au-delà du fameux débat entre libéraux et communatariens, pour divulguer un autre débat potentiel dissimulé, celui entre libéralisme et social-démocratie. il s’agit de contribuer à une nouvelle lecture du débat suscité par la publication par john rawls de son ouvrage important, théorie de la justice, en tentant d’étudier les points de rapprochement et d’éloignement entre le libéralisme et la social- démocratie, et de voir si le liberalisme du welfare ou la social-democratie a pu creer un modele different de justice distributive et d’egalite et d’etudier ses approches vis-a-vis des questions de la neutralite, de la liberte et de l’etat de droit. l’hypothèse adoptée par cette recherche est donc que la social-démocratie, surtout dans la philosophie analytique anglo-saxonne, n’est qu’une forme du libéralisme, un libéralisme qui croit en l’importance pour l’état de manifester à tous les citoyens un respect égal, un libéralisme qui épouse l’égalitarisme (où le cœur, la signification et les critères de l’égalité sont définis de manières variées), un libéralisme qui, tout en respectant le marché et croyant en son importance, se trouve obligé de remédier aux injustices qui s’en suivent. une méthode de lecture analytique, comparative et critique a été adoptée pour comprendre les origines des idées défendues par les auteurs qui font l’objet de cette étude et pour examiner les points de rapprochement et d’éloignement entre le libéralisme et la social- démocratie autour des divers axes constituant ce qu’on peut qualifier de principales théories de la justice dans la pensée politique libérale contemporaine.