Thèse en cours

Modifications moléculaires et macromoléculaires induits par l'oxydation des élastomères

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maria Luisa Livorati oliva garbelini oliveira
Direction : Bruno Fayolle
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences pour l'ingénieur spécialité Matériaux
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2023
Etablissement(s) : Paris, HESAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Pimm - Laboratoire Procédés et ingénierie en mécanique et matériaux
Equipe de recherche : TemPo : Vieillissement des polymères et matériaux organiques
établissement de préparation de la thèse : École nationale supérieure d'arts et métiers (1780-....)

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

L'énergie durable est à la fois un défi majeur et un objectif crucial pour la société actuelle. L'un des moyens d'y parvenir est de prévoir et de prolonger la durée de vie des réseaux électriques. C'est en effet le moyen le plus direct d'aborder les questions liées à l'impact environnemental global et à la gestion des déchets, et de contrebalancer le développement spectaculaire des réseaux électriques. Ces réseaux font appel à des élastomères comme isolants. Les matériaux élastomères peuvent être affectés par des changements de microstructure irréversibles à long terme dus à l'oxydation, qui conduiront inévitablement à une fragilisation et les rendront finalement inadaptés à une application nécessitant une résistance mécanique. L'objectif de la thèse est d'identifier de nouveaux critères macromoléculaires régissant la fragilisation des élastomères à partir d'une caractérisation physique complète des réseaux macromoléculaires oxydés (oxygène absorbé, topologie du réseau) et de leurs propriétés mécaniques (comportement à la traction et à la rupture).