Thèse en cours

Etude des interactions entre microbiote intestinal et cellules épithéliales dans la spondyloarthrite par une approche combinant organoïdes et gut-on-chip

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ronan Soudy
Direction : Maxime BrebanClaire Cherbuy
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Biologie moléculaire et cellulaire
Date : Inscription en doctorat le 04/10/2023
Etablissement(s) : université Paris-Saclay
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Structure et Dynamique des Systèmes Vivants
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Infection et inflammation
référent : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (1991-....)

Résumé

FR  |  
EN

La spondyloarthrite (SpA) est un groupe de maladies inflammatoires qui affectent le squelette axial et les articulations périphériques. Des études récentes suggèrent que le microbiote intestinal joue un rôle dans le développement et la progression de la SpA. En particulier, notre équipe a montré qu'une bactérie commensale de l'intestin, Ruminococcus gnavus, était surreprésentée chez les patients atteints de SpA. Cependant, les mécanismes exacts par lesquels le microbiote intestinal interagit avec les cellules épithéliales intestinales sont imparfaitement compris. L'objectif principal de ce projet de doctorat est d'étudier les interactions entre le microbiote intestinal et les cellules épithéliales coliques dans le contexte de la SpA à l'aide de deux types de modèles : les organoïdes intestinaux et le gut-on-chip. Nous introduirons dans ces modèles différents composés bactériens ainsi que des bactéries d'intérêt vivantes afin d'étudier leurs effets sur les cellules épithéliales, à l'aide de différentes techniques, incluant l'étude de la perméabilité intestinale, le dosage de cytokines inflammatoires et la transcriptomique. Ce projet permettra de mieux comprendre les mécanismes par lesquels les bactéries digestives peuvent jouer un rôle dans la physiopathologie de la SpA.