Thèse en cours

The Function(s) of Episodic Memory

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Doudja Boumaza
Direction : Denis PerrinYasushi Hirai
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Philosophie
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2023
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes en cotutelle avec Philosophy Department, Keio University
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de philosophie (Lyon ; Grenoble ; 2007-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : IPhiG - Institut de Philosophie de Grenoble

Résumé

FR  |  
EN

Objectifs. La philosophie de la mémoire est un sous-domaine récent et florissant de l'actuelle philosophie analytique de l'esprit. Au cours des dernières années, elle s'est concentrée sur la MÉMOIRE ÉPISODIQUE, la forme de mémoire par laquelle nous sommes capables de revivre mentalement des épisodes de notre expérience passée. Mais si la philosophie de la mémoire s'est attaquée à la QUESTION ONTOLOGIQUE de ce qu'est la mémoire épisodique, elle n'a pratiquement pas abordé la QUESTION FONCTIONNELLE de ce à quoi sert la mémoire épisodique, bien que la philosophie des sciences et la psychologie neurocognitive de la mémoire aient montré ces dernières années qu'il s'agissait d'une question majeure pour comprendre et théoriser une capacité neurocognitive. L'objectif principal du doctorat qui sera réalisé dans le cadre de ce projet est de combler précisément cette lacune et de développer une nouvelle et importante ligne de recherche en philosophie de la mémoire. Bien que peu abondante, la LITTÉRATURE PHILOSOPHIQUE EXISTANTE comprend des contributions intéressantes qui fourniront au projet un point de départ utile. Certains ont défendu le point de vue traditionnel de la préservation, selon lequel la mémoire épisodique sert à représenter le passé personnel. D'autres ont défendu une vision révisée qu'ils ont développée sous diverses formes, certains affirmant que le système de mémoire épisodique sert à anticiper les événements futurs, d'autres à revendiquer une autorité épistémique dans les relations de communication sociale, et d'autres encore à rendre efficaces les opérations sensori-motrices en cours. Une autre proposition fonctionnaliste récente soutient que la mémoire épisodique devrait être définie comme une fonction, au lieu d'être considérée comme ayant une fonction. Dernière référence majeure pour le doctorat, la théorie de la mémoire de Bergson fournit une approche pragmatique étendue au sujet de la fonction de la mémoire épisodique. Deux lacunes majeures ressortent de cette littérature. Premièrement, très peu de personnes considèrent que la mémoire épisodique pourrait avoir UNE PLURALITÉ DE FONCTIONS et, par conséquent, la plupart des gens ont cherché la fonction de cette forme de mémoire. En particulier, l'idée que le système de mémoire épisodique et l'état mental de souvenir pourraient avoir des fonctions distinctes n'a pas été développée, pas plus que les distinctions potentielles entre les différentes notions de fonction pertinentes pour la mémoire épisodique, par exemple les fonctions attribuées par l'évolution et les fonctions attribuées naturellement. Deuxièmement, malgré un débat florissant autour de la proposition fonctionnaliste, les relations entre LA NATURE ET LA FONCTION DE LA MÉMOIRE ÉPISODIQUE ont été largement laissées de côté, en particulier la question de savoir si la mémoire épisodique est ce qu'elle est en raison des fonctions qu'elle possède. De même, les relations de la mémoire épisodique avec les autres composantes d'un système cognitif soulèvent une question encore en suspens. Questions et hypothèses de travail. En s'appuyant sur ces éléments manquants, le doctorat abordera quatre questions et développera deux hypothèses de travail. Les QUESTIONS que le projet étudiera sont les suivantes : (I1) quelles sont les fonctions respectives du système de mémoire épisodique et de l'état de souvenir, et dans quelle mesure elles se chevauchent ; (I2) si le système de mémoire épisodique et l'état de souvenir ont des fonctions attribuées par l'évolution et par la culture ; (I3) quelles sont les relations entre l'ontologie et la (les) fonction(s) de la mémoire épisodique ; (I4) comment la mémoire épisodique, considérée fonctionnellement, est liée à d'autres composants d'un système cognitif. Deux HYPOTHÈSES DE TRAVAIL chercheront à répondre à ces questions. WH1 étudiera une approche PLURALISTE selon laquelle la mémoire épisodique a différentes fonctions, qu'elle démêlera et explorera systématiquement. WH2 étudiera une APPROCHE PRAGMATIQUE selon laquelle une fonction essentielle de la mémoire épisodique est de permettre des opérations sensori-motrices continues et efficaces par lesquelles un système cognitif se comporte dans son environnement d'une manière adaptée. La théorie de BERGSON apporte à ces deux hypothèses de travail des contributions importantes et largement élaborées, qui restent cependant largement inexploitées par la philosophie actuelle de la mémoire. L'un des objectifs du doctorat est d'apporter ces contributions au sujet en question. Méthodologie, contexte de la recherche, résultats attendus. Les hypothèses de travail seront développées en associant différents domaines. En plus de la PHILOSOPHIE DE LA MEMOIRE et de l'ŒUVRE DE BERGSON, il sera fait appel à la PHILOSOPHIE DES SCIENCES afin d'effectuer un travail de définition approfondi de la notion même de fonction de la capacité neurocognitive de la mémoire épisodique. Il fera également appel à la LITTÉRATURE NEUROCOGNITIVE sur la mémoire épisodique pour développer une analyse empirique, en particulier pour aborder la fonction de la mémoire épisodique dans une perspective évolutionniste. DENIS PERRIN (Centre de Philosophie de la Mémoire, Grenoble) et du Prof. YASUSHI HIRAI (Faculté des sciences humaines, Université de Fukuoka, Japon). Principalement accueillie par le CPM, elle bénéficiera de ses nombreuses activités et interactions avec ses membres et visiteurs. En plus d'une thèse d'environ 250 pages, le doctorant sera (co-)auteur de trois articles dans des revues de premier plan, donnera régulièrement des conférences, et participera à une demande de subvention ANR et à l'organisation d'un atelier international.