Thèse en cours

De la RSE à la société à mission : étude de la reconfiguration du pouvoir d'agir de l'entreprise et de ses parties prenantes. Une approche par les capabilités.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mahamat-saleh Abdoulaye
Direction : Thierry Ménissier
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Philosophie
Date : Inscription en doctorat le 03/04/2023
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de philosophie (Lyon ; Grenoble ; 2007-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : IPhiG - Institut de Philosophie de Grenoble

Résumé

FR  |  
EN

Confrontée à une crise de confiance des citoyens, l'entreprise française voit aujourd'hui ses responsabilités élargies. Cela s'est notamment officialisée avec le statut d'entreprise à mission défini par la loi Pacte. Cette dernière insiste sur la nécessité de repenser tant la vocation de l'entreprise au sein de la société (notamment ses responsabilités sociales et environnementales), que la condition salariale. En effet, le changement paradigmatique qu'appelle la transition écologique nécessite la mobilisation de tous les acteurs, économiques comme institutionnels. Ainsi, ce projet de thèse entend analyser la circulation du pouvoir qui s'exerce par et dans l'entreprise dite « engagée » à l'aune des grands enjeux du XXIe siècle. Cette analyse sera menée à travers une démarche interdisciplinaire (philosophie, sociologie, économie, sciences de gestion, psychologie, histoire...) et une approche par les capabilités. Une telle posture est indispensable non seulement pour tenir compte du caractère protéiforme des enjeux - qui impliquent aussi bien l'éthos de l'entreprise que la juste place du salarié et le pouvoir d'agir de ses parties prenantes - mais également pour avoir un regard critique à visée constructive.