Thèse en cours

Génomique et évolution des interactions plante-plante : application à la culture de mélanges variétaux pour une agriculture zéro pesticide

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Clément Plessis
Direction : Hélène FrévilleJacques David
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : EERGP-Biologie et Ecologie Evolutives
Date : Inscription en doctorat le 01/12/2022
Etablissement(s) : Montpellier, SupAgro
Ecole(s) doctorale(s) : Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : AGAP Institut, Amélioration Génétique et Adaptation des Plantes
Equipe de recherche : Génomique évolutive et gestion des populations (GE2pop)

Résumé

FR  |  
EN

Réintroduire de la diversité génétique dans les parcelles en cultivant des mélanges de génotypes pourrait constituer une voie intéressante à explorer pour développer une agriculture plus durable. L'intérêt des mélanges en agronomie a fait l'objet d'une abondante littérature depuis les années 1960, ces études descriptives montrant des résultats contrastés. A ce jour, les mécanismes qui déterminent les interactions entre génotypes dans le contexte des cultures en mélange restent largement inexplorés. En utilisant le blé dur et la septoriose du blé, une maladie foliaire majeure, comme système modèle, l'objectif de la thèse est d'identifier des régions génomiques pour lesquelles les combinaisons alléliques dans le mélange affectent la résistance aux maladies et le rendement, de démêler les mécanismes sous-jacents, et d'identifier l'impact de la domestication et de l'amélioration variétale sur l'évolution des interactions plante-plante-pathogènes. Le doctorant intégrera le très large consortium MOBIDIV comprenant 17 unités de recherche en France.