Thèse en cours

Fonctionnement et effets sur les organisations des établissements de l'enseignement supérieur agronomique et vétérinaire d'un projet collectif sur les usages numériques. Le cas du projet Hercule 4.0 de l'AMI DemoES

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Alice Picoche
Direction : Claude CompagnoneChristine Musselin
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sociologie, démographie
Date : Inscription en doctorat le 01/11/2022
Etablissement(s) : Bourgogne Franche-Comté
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Droit, Gestion, Economie et Politique
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : CESAER - Centre d'Économie et de Sociologie appliquées à l'Agriculture et aux Espaces Ruraux

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail est développé dans le cadre du projet Hercule 4.0 de l'AMI DemoES du PIA 4. Ce projet, conduit par un consortium d'établissements de l'enseignement supérieur agronomique et vétérinaire, et porté par l'Institut Agro Dijon, vise à montrer ce que serait un établissement idéal-typique, qui, sur les questions d'usages et d'équipements numériques pour l'enseignement, agrégerait toutes les qualités actuellement distribuées entre les établissements du consortium. Le travail de thèse, en s'appuyant sur une sociologie de l'action organisée, portera sur l'analyse de la manière dont ce projet prend corps, non seulement au sein de chacun des neuf établissements impliqués, mais également entre eux, dans le cadre des différents travaux conduits en commun. Le but de ce travail est de pouvoir mettre en place une observation et une analyse scientifique de l'action en train de se faire pour être capable d'en évaluer les effets et les résultats sur les organisations. Il s'agit, à partir d'un état des lieux des pratiques et des organisations autour des usages numériques dans les établissements et à partir d'un suivi des pilotages nationaux et locaux des actions du projet, de comprendre : comment ce projet se stabilise, se concrétise, évolue et se transforme au grès des événements et de l'implication variable des différents acteurs ; comment il s'inscrit et prend forme différemment dans chacun des établissements en fonction de leur identité et de leur histoire, en transformant ou non, de manière plus ou moins marquée, les pratiques et la manière dont elles sont organisées ; comment il prend forme dans les échanges inter-établissements en donnant à voir une construction plus ou moins unifiée et plus ou moins coordonnée ; comment s'opère l'intéressement des différents acteurs concernés, au sein des établissements, par le développement des usages numériques ; comment sont évalués et appréciés les actions développées et leurs résultats, dans le cadre du projet, par les acteurs impliqués. Ce travail permettra d'apprécier la façon dont le démonstrateur réseau et le démonstrateur idéal-typique prennent forme.