Ecrire pour le piano aujourd'hui, la recherche d'une évidence

par Didier Rotella

Projet de thèse en SACRe, composition musicale

Sous la direction de Laurent Feneyrou.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences , en partenariat avec Sciences, Arts, Création, Recherche (laboratoire) et de Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2022 .


  • Résumé

    Le projet de recherche que je me propose d'effectuer dans le cadre du Doctorat SACRe s'articule en quatre grandes étapes. Tout d'abord, je tenterai d'approfondir la notion d'évidence en musique, et plus particulièrement dans mon travail de compositeur, en quoi cet enjeu a été un moteur sous-jacent dans la plupart de mes anciennes créations et dans quelle mesure il est désormais revendiqué explicitement. Puis je me pencherai sur la posture de l'interprète-créateur et quelle est la part de cet engagement dans l'évolution de mon langage et de l'écriture pour piano. Ensuite nous dresserons l'évolution d'une symbolique du piano qui comprendra une réflexion esthétique, la mise en perspective de différents axes de recherches au travers de quelques oeuvres ciblées, la notion d'évolution de timbre et de facture instrumentale pour aboutir à mes recherches récentes autour du piano hybride. Pour finir, nous nous poserons la question de ce que toutes ces recherches et développements apportent ou non dans l'appréhension du piano traditionnel et en quoi elles renouvellent la pensée créatrice lors du travail à la table. Nous essaierons aussi d'en tirer une façon de concevoir l'écriture pour d'autres instruments, ou pour des oeuvres orchestrales ou vocales, et jusqu'à des projets plus ambitieux mêlants différents arts et médias, à l'aulne des changements de processus de composition que toutes ces recherches nous aurons fournies. Il s'agira bien ici d'une réflexion pratique qui forme pour moi le but essentiel de cette recherche doctorale : transposer et rendre « applicable », pour tout projet artistique, une manière de faire et d'entendre différente, qui aille dans le sens de toujours plus d'évidence et de sincérité dans le rapport créateur – auditeur.

  • Titre traduit

    Writing for the piano today, the search for evidence


  • Résumé

    The research project that I propose to carry out within the framework of the SACRe Doctorate is articulated in four main stages. First of all, I will try to deepen the notion of evidence in music, and more particularly in my work as a composer, in what way this issue was an underlying driving force in most of my former creations and to what extent it is now explicitly claimed. Then I will look at the posture of the interpreter-creator and what is the role of this commitment in the evolution of my language and of writing for the piano. Then we will draw up the evolution of a symbolism of the piano which will include an aesthetic reflection, the putting into perspective of different axes of research through some targeted works, the notion of evolution of timbre and instrumental invoice to lead to my research. recent around the hybrid piano. Finally, we will ask ourselves the question of what all these researches and developments bring or not in the apprehension of the traditional piano and in what way they renew the creative thought during the work at the table. We will also try to draw from it a way of conceiving the writing for other instruments, or for orchestral or vocal works, and up to more ambitious projects mixing different arts and media, on the alder of process changes. of composition that all this research will have provided us. It will indeed be a question here of a practical reflection which forms for me the essential goal of this doctoral research: to transpose and make "applicable", for any artistic project, a way of doing and hearing different, which goes in the direction ever more evidence and sincerity in the creator-listener relationship.