Thèse en cours

Caractérisation épigénétique et protéomique du syndrome de Richter

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Romain Piucco
Direction : Julien Broseus
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences de la Vie et de la Santé - BioSE
Date : Inscription en doctorat le 28/09/2022
Etablissement(s) : Université de Lorraine
Ecole(s) doctorale(s) : BioSE - Biologie Santé Environnement
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : NGERE - Nutrition-Génétique et Exposition aux Risques Environnementaux

Résumé

FR  |  
EN

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est l'une des formes les plus fréquentes de lymphomes à petite cellules, à évolution clinique indolente, aujourd'hui bien maîtrisée grâce à des thérapies ciblées efficaces. Dans 5% des cas, la LLC évolue vers une forme histologique agressive associée à une survie inférieure à 1 an : le syndrome de Richter (SR). L'évolution clonale en SR s'accompagne d'une résistance à la fois aux chimiothérapies antimitotiques et aux traitements efficaces dans la LLC. Des études de séquençage d'exome et de génome ont dévoilé le panorama mutationnel du SR et en ont expliqué partiellement la physiopathologie, sans déboucher sur des traitements. Nous proposons d'étendre l'étude du SR aux dérégulations épigénétiques et protéomiques pour avancer sur 3 problématiques essentielles : identifier des profils prédictifs de transformation dès le stade LLC, étudier les mécanismes et les déterminants de l'évolution agressive, et disséquer la physiopathologie du SR pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques. Ce travail s'appuiera sur le développement d'approches en bioinformatique intégrative et des techniques avancées d'analyses multi-omiques pour modéliser au plus près les systèmes biologiques étudiés (méthylome, transcriptome, protéome, miRs) dans ces pathologies.