Texturation électrochimique des surfaces en acier

par Christine Regent

Projet de thèse en Chimie

Sous la direction de Marie-Laure Doche et de Vincent Vignal.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Carnot-Pasteur (Besançon ; Dijon ; 2012-....) , en partenariat avec UTINAM - Univers, Temps-fréquence, Interfaces, Nanostructures, Atmosphère et environnement, Molécules (laboratoire) depuis le 01-11-2022 .


  • Résumé

    La région Bourgogne Franche-Comté héberge des industries spécialisées dans les microtechniques utilisant des procédés de découpe. Les outils de découpe utilisés sont principalement des aciers réfractaires revêtus de céramiques déposées en phase vapeur (PVD). Ces revêtements présentent l'avantage d'être durs et résistants à l'abrasion mais dissipent beaucoup d'énergie en termes de frottement. Afin d'améliorer les propriétés tribologiques des outils, leur durée de vie ainsi que la qualité des découpes, la texturation de surface peut s'avérer intéressante pour diminuer la surface de contact, servir de réservoirs de lubrifiant et améliorer leur mouillabilité. Les laboratoires de recherche régionaux développent des procédés de micro-texturation des surfaces notamment par laser nano et femtoseconde. Cependant les procédés laser présentent l'inconvénient d'être onéreux en termes d'investissement et inadaptés à des surfaces à géométries complexes. Le projet ELTESS propose de développer un procédé électrochimique alternatif de texturation de surface basée sur la dissolution anodique en s'appuyant sur les compétences des partenaires en matière de procédés et microsystèmes électrochimiques. Le procédé permettra non seulement de texturer des formes complexes voire des surfaces occluses, mais aussi de modifier les propriétés mécano-chimiques des surfaces traitées. Par ailleurs, il sera plus facilement transposable à de grandes surfaces.

  • Titre traduit

    Electrochemical Texturing for Steels Surfaces


  • Résumé

    The Burgundy Franche-Comté region is home to industries specialized in microtechniques using cutting processes. The cutting tools used are mainly heat-resistant steels coated with vapor-deposited ceramics (PVD). Those coatings advantage to be hard and resistant to abrasion but disperse a lot of energy in terms of friction. In order to improve tools tribological properties, their lifespan as well as the cutting quality, the surface texturing can be interesting to reduce the contact surface, serve as lubricant reservoirs and improve their wettability. Regional research laboratories are developing surfaces micro-texturing processes, in particular by nano and femtosecond laser. However, laser processes disadvanteg to be expensive in terms of investment and unsuitable for complex geometries surfaces. ELTESS project proposes to develop an alternative electrochemical process for surface texturing based on anodic dissolution relying on the skills of partners in processes and microsystems electrochemical. The process will not only make complex shapes texturing or even occluded surfaces possible, but also to modify the mechano-chemical properties of treated surfaces. In addition, it will be more easily transposable to large surfaces.