Thèse en cours

Conception, modélisation et expérimentation d'un processusd'innovation ensemblière et interaction avec le processus projeturbain. Application au projet du Campus d'Innovation de laCommunauté de Communes du Bassin de Pompey.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohammed oussama Amimi
Direction : Claudine Guidat
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Génie des Systèmes Industriels
Date : Inscription en doctorat le 04/11/2021
Etablissement(s) : Université de Lorraine
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale SIMPPé - Sciences et ingénierie des molécules, des produits, des procédés, et de l'énergie (Lorraine ; 2018-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : ERPI - Equipe de Recherche sur les Processus Innovatifs

Résumé

FR  |  
EN

Le contexte de crise et la multiplication des enjeux gérés sur les territoires plaident pour une transformation des modalités d'action de gestion de projets et d'aménagement. Il existe une problématique généralisée d'évolution des dispositifs et outils existants, issus de paradigmes et de configurations aujourd'hui dépassés. Dans le cas des projets urbains et aménagements, la dynamique d'évolution des règlements et l'ajustement des pratiques n'a pas suffi à solutionner les tensions existantes. Le manque d'intégration des acteurs de l'écosystème des projets comme parties prenantes et la coordination difficile des multiples expertises autour des dimensions techniques et politiques des projets rendent également l'exercice de la maitrise d'ouvrage publique difficile. L'expression d'un besoin d'évolution des pratiques de projet d'aménagement urbain est justifiée par différents enjeux de transformation. Il s'agit de répondre à la complexité urbaine et de faire évoluer des ingénieries mises en difficulté face aux différents enjeux à prendre en compte à travers le nouvelles démarches innovantes. En urbanisme, innover peut signifier d'enrichir les pratiques existantes ou introduire de nouvelles méthodes, qui demandent de mobiliser de nouvelles approches et le paradigme d'innovation qui guide l'action. Les recherches en innovation n'ont pas résolu certaines limites : la production d'un résultat d'innovation mobilisable par les praticiens, la cohabitation des processus existants avec les processus d'innovation mis en place. Le projet de recherche s'inscrit dans la suite du travail de thèse de Jonathan Lacroix (Lacroix, 2019). Il devra rendre robuste l'ancrage de la pratique ULL dans le pilotage opérationnel des projets d'aménagement urbain et la conception des politiques publiques liées. Ce travail, contribuera à la fois à renforcer les dynamiques d'innovation dans les projets urbains pour s'adapter à un environnement en transformation et à fournir les clefs d'évolution de la gouvernance de projet au sein des collectivités territoriales. Ce processus d'innovation urbaine reposera sur le principe de l'ULL, travaillera plus particulièrement le dialogue entre les processus projet du côté de la maitrise d'ouvrage publique, et au-delà de sa contribution à la dynamique d'innovation il devra contribuer à l'agilité et à la résilience des pratiques et de la gouvernance de projet pour tenir compte des évolutions et perturbations en cours de l'action publique territoriale. L'accent sera mis sur les étapes du processus, les outils de mobilisation et de capacitation des acteurs, les outils d'implémentation et le modèle opérationnel de gouvernance de ce dialogue. Nous serons également en mesure de concevoir et piloter l'expérimentation sur le modèle du projet Campus d'Innovation porté par la Communauté de Communes du Bassin de Pompey et l'ensemble des parties prenantes.