Mise au point d'un système CRISPRI/a impliquant des G-quadruplexes

par Jiawei Wang

Projet de thèse en Biologie et Chimie

Sous la direction de François Hache et de Jean-Louis Mergny.

Thèses en préparation à l'Institut polytechnique de Paris , dans le cadre de École doctorale de l'Institut polytechnique de Paris , en partenariat avec LOB - Laboratoire d'Optique et Biosciences (laboratoire) depuis le 23-09-2021 .


  • Résumé

    CRISPR est une révolution majeure dans le domaine de la biologie. Cependant, en tant que technologie ayant remporté le prix Nobel de chimie en 2020, elle souffre encore de lacunes telles qu'une efficacité (relativement) faible et des effets hors cible. L'objectif de ce projet est de surmonter certaines de ces limites en profitant de l'expertise du LOB en matière de structures inhabituelles d'acides nucléiques. L'idée derrière cette proposition est d'introduire des "griffes" supplémentaires pour saisir la séquence à côté du gène cible. Une structure G-quadruplexe ('G4') est une stratégie prometteuse pour atteindre cet objectif. Les G-quadruplexes sont des structures d'ADN non canonique formées par des séquences riches en G qui sont fréquentes dans le génome humain. Le candidat identifie et sélectionne des peptides induisant le G4, afin de concevoir et d'exprimer une protéine de fusion dCas9 (une protéine critique pour CRISPR) intégrant ce motif de liaison au G4.

  • Titre traduit

    Towards an efficient G4-CRISPRi/a System


  • Résumé

    CRISPR is major revolution in biology. However, as the technology that won the 2020 Nobel Prize in Chemistry, it still suffers from shortcomings such as a (relatively) low efficiency and off-target effects. The goal of this project is to overcome some of these limitations by taking advantage of LOB expertise in unusual nucleic acid structures. The idea behind this proposal is to introduce additional ‘claws' to grasp the sequence next to the target gene. A G-quadruplex structure (‘G4') is a promising strategy to achieve this goal. G-quadruplexes are non-canonical DNA structures formed by G-rich sequences which are frequent in the human genome. The candidate identify and select G4-inducing peptides, in order to design and express a fusion dCas9 protein (a critical protein for CRISPR) integrating this G4-binding motif.