Thèse en cours

LA RECEPTION DE L'ANTIQUITE DANS LES EGLISES MEDIEVALES DU LIBAN : L'EXEMPLE DU COMTE DE TRIPOLI.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Elie Akiki
Direction : Ioanna Rapti
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Histoire et archéologie du monde byzantin et post-byzantin
Date : Inscription en doctorat le 31/08/2021
Etablissement(s) : Université Paris sciences et lettres
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'École pratique des hautes études
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Orient et Méditerranée (Ivry-sur-Seine, Val de Marne ; 2006-....)
établissement opérateur d'inscription : École pratique des hautes études (Paris ; 1868-....)

Résumé

FR  |  
EN

Ce projet sur la réception de l'antiquité dans les églises médiévales du Liban, porte sur des édifices érigés sur les ruines de temples païens ou construits avec des blocs et du matériel de l'Antiquité gréco-romaine. Il concerne les monuments ecclésiaux du domaine phénicien dans le territoire du Liban actuel. Ce domaine se caractérise par un nombre très considérable d'édifices chrétiens riches en spolia datés du IVe aux XIIe siècles. Afin de conjuguer l'analyse approfondie et la représentativité du corpus, nous avons délimité l'aire de notre enquête à la région située entre le fleuve Abū ʿAli et le fleuve Nahr al-Kalb, laquelle englobe les cazas de Kūra, Batrūn, Byblos et Kesserwān. Ce territoire, qui nous servira d'étude de cas, coïncide avec le territoire phénicien antique, mais aussi avec le sud du comté de Tripoli (1102-1289). Cette délimitation géographique, nous permettra de traiter de façon systématique une trentaine d'églises à spolia de la fin de l'antiquité jusqu'à la conquête mamelouke. Cette étude régionale permettra d'enrichir la documentation de l'architecture chrétienne du Proche-Orient et ses techniques de construction. Elle offre aussi un angle nouveau pour traiter ces édifices en tant qu'un ensemble cohérant dans leur propre dimension archéologique et historique. Les méthodes d'investigation numérique, telles l'analyse et le relevé architectural et la photogrammétrie 3D seront appliquées parallèlement aux approches heuristique et historique basées sur la bibliographie, les sources écrites, les photographies et les cartes anciennes, la prospection autour des monuments et l'étude des céramiques de surface sans ignorer, avec la précaution qui s'impose, la tradition orale.