AILES, WINGLETS ET PLAQUES D'EXTRÉMITÉ FRACTALES

par Vinicius Sepetauskas (Vinicius)

Projet de thèse en Mécanique des milieux fluides

Sous la direction de Jean-Marc Foucaut et de John Christos Vassilicos.

Thèses en préparation à l'Ecole centrale de Lille , dans le cadre de ENGSYS Sciences de l'ingénierie et des systèmes , en partenariat avec LMFL Laboratoire de Mécanique des Fluides de Lille (laboratoire) depuis le 14-10-2019 .


  • Résumé

    Un grand nombre d'applications industrielles dans le domaine du transport ou de la production d'énergie comporte des bords de fuite pouvant faire l'objet de séparation d'écoulement ou des décollements plus massif. A titre d'exemple l'aérodynamique des ailes avion a atteint ses limites et pour essayer de trouver une amélioration en termes d'augmentation de portance ou réduction de trainée le professeur Vassilicos a publié récemment deux papiers proposant des nouvelles formes l'aile exploitant une technologie fractale avec soit sur le bord de fuite, soit sur les plaques d'extrémités. Ces deux papiers ont montré un potentiel d'amélioration de l'aérodynamique : une traînée réduite, une portance accrue, l'intensité du détachement tourbillonnaire réduite et donc un potentiel de réduction du bruit. L'idée est ici de reprendre ces études dans le cadre de la venue à Lille du Pr Vassilicos en profitant de la soufflerie de couche limite à grand nombre de Reynolds du LMFL dans laquelle on peut mettre une maquette représentant un profil d'aile simplifié. Bien que les stratégies soient très différentes la thèse est en parfait accord avec les objectifs du projet CONTRATECH d'ELSAT2020 sur l'amélioration de l'aérodynamiques des véhicules dans le but de réduire leur consommation et donc les émissions.

  • Titre traduit

    FRACTAL WINGS, WINGLETS AND END-PLATES


  • Résumé

    A large number of industrial applications in the field of transportation or energy power production have trailing edges that can be subject to flow separation or more massive detachments. For example, the aerodynamics of airplane wings has reached its limits and to try to find an improvement in terms of increase of lift or drag reduction Professor Vassilicos recently published two papers proposing new forms of wing operating a fractal technology with either on the trailing edge or on the end plates. These two papers showed a potential for improving aerodynamics: reduced drag, increased lift, reduced vortex detachment intensity and therefore a potential for noise reduction. The idea here is to resume these studies as part of Professor Vassilicos' visit to Lille, taking advantage of the LMFL high Reynolds number boundary layer wind tunnel in which a model representing a simplified wing profile can be placed. Although the strategies are very different, the thesis is in perfect agreement with the objectives of the project CONTRATECH of ELSAT2020 on the improvement of the aerodynamics of the vehicles in order to reduce their consumption and thus the emissions.