Thèse en cours

(Re)penser le queer à l'aune de sa théâtralité. Étude sur Michel Foucault et Judith Butler

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Antoine Alario
Direction : Anne emmanuelle BergerPhilippe Sabot
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Philosophie, option Études de genre
Date : Inscription en doctorat le 13/09/2021
Etablissement(s) : Paris 8
Ecole(s) doctorale(s) : 31 "Pratiques et théories du sens"
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Laboratoire d'études du genre et de la sexualité

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

La théâtralité se manifeste comme dimension du queer à la fois historiquement (l’histoire queer étant celle du travestissement et des freak show) culturellement (la culture queer étant celle des drag show et des balls) ou encore socio-politiquement (l’activisme queer prenant souvent la forme d’interventions théâtralisées, à commencer par celles d'Act Up et Queer Nation). Or cette dimension théâtrale concentre nombre de critiques adressées au queer aujourd’hui, notamment de la part des courants féministes et matérialistes : le queer serait l'endroit des apparences et des ressentis qui oublient la réalité matérielle des corps pour se perdre dans les paillettes et les performances spectaculaires mais vides. De ce fait, le théâtre serait le lieu de la dépolitisation du queer, qui s’oublie dans un art superficiel au lieu de se confronter aux vrais problèmes socio-économiques. Ma thèse souhaite interroger, à rebours de ces critiques, si la théâtralité est ce qui rend le queer non pas superficiel et abstrait, mais au contraire ce qui lui confère toute son efficacité politique. L’étude de cette théâtralité spécifiquement queer doit permettre de mieux comprendre son sens et ses enjeux politiques et, peut-être, de renouveler notre compréhension du queer à partir d’elle. Pour ce faire, je m’appuie sur la théorie queer et les grandes pensées qui la nourrissent, notamment celles de Michel Foucault (et la “french theory”) et de Judith Butler, en analysant les divers aspects des performances queer, allant des arts queer aux politiques queer. L’enjeu de cette recherche consiste à interroger les ressources politiques (sa capacité à agir sur le monde) et épistémologiques (sa capacité à repenser le queer) de la théâtralité queer.