Le haut clergé d'Amon à Karnak à la XVIIIe dynastie (env. 1550 – 1290 av. n.è.) : essor, stratégie sociale et pouvoir des élites

par Noemie Fathy

Projet de thèse en Égyptologie

Sous la direction de Frédéric Servajean.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec ASM - Archéologie des sociétés méditerranéennes (laboratoire) depuis le 01-10-2021 .


  • Résumé

    Le haut clergé d'Amon est constitué d'un grand prêtre, subordonné a ce supérieur se trouve les hauts prêtres, c'est à dire les deuxièmes, troisièmes et quatrièmes prophètes d'Amon. Le haut clergé d'Amon apparaît pour la première fois dans l'histoire de l'Égypte, à la XVIIIe dynastie. L'objectif de cette thèse est de reconstituer la carrière des membres du haut clergé d'Amon, leurs rôles et fonctions en se basant sur leurs titulatures, les éventuels processus de népotisme, ainsi que les relations matrimoniales. De ce fait, les modes de transmissions des fonctions seront abordés. De même, l'examen porté sur les généalogies de ces individus appréhendera la répartition des membres d'une même famille au sein de la société. Enfin, l'étude des liens sociaux entre les différentes familles élitaires de la XVIIIe dynastie permettront de reconstituer le processus qui a mené à l'essor du haut clergé d'Amon. Ainsi, la question des fem mes et plus particulièrement des mères et du rôles qu'elles jouent dans l'accès au grand sacerdoce sera abordé. Ce travail exige le dépouillement d'une documentation extrêmement variée présentant des inscriptions (papyrus, stèles, graffiti, statues, objets divers, parois de tombes, inscriptions de temples).

  • Titre traduit

    The High Clergy of Amun at Karnak in Dynasty 18 (ca. 1550 - 1290 BC): Rise, Social Strategy and Elite Power


  • Résumé

    The high clergy of Amun consists of a high priest, subordinated to this superior are the high priests, that means the second, third and fourth prophets of Amun. The high clergy of Amun first appears in Egyptian history in Dynasty 18. The aim of this dissertation is to reconstruct the career of the members of the high clergy of Amun, their roles and functions based on their titles, possible processes of nepotism, as well as matrimonial relationships. Thus, the modes of transmission of functions will be addressed. In the same way, the examination of the genealogies of these individuals will apprehend the distribution of members of the same family within the society. Finally, the study of the social links between the different elite families of Dynasty 18 will allow the reconstruction of the process that led to the rise of the high clergy of Amun. Thus, the question of women, and more particularly mothers, and the role they p layed in the access to the high priesthood will be addressed. This work requires the examination of an extremely varied documentation presenting inscriptions (papyri, steles, graffiti, statues, various objects, tomb walls, temple inscriptions).