Étude multilingue du lexique de la chimie à l'interface entre terminologie et langue générale

par Polina Mikhel

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Alain Polguere et de Francesca Ingrosso.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de SLTC - SOCIETES, LANGAGES, TEMPS, CONNAISSANCES , en partenariat avec ATILF - Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (laboratoire) et de Lexique (equipe de recherche) depuis le 27-09-2018 .


  • Résumé

    La recherche doctorale repose sur l'hypothèse que les terminologies scientifiques, puisqu'elles fonctionnent dans les textes en interaction avec le lexique de langue générale, doivent posséder une structure homomorphe avec celle du lexique général, avec lequel elles fusionnent au sein de la langue. Les modèles terminologiques, dans leur immense majorité, traitent les terminologies de façon isolationniste et ne sont pas en mesure de rendre compte des types de connexions qu'elle entretiennent avec la langue générale et des conséquences pratiques de ces connexions sur la dynamique lexicale (évolution des terminologies), ainsi que sur l'enseignement et l'apprentissage des terminologies. La recherche doctorale étudiera ce problème dans une perspective à la fois théorique (lexicologique) et descriptive (lexicographique/terminographique) en se consacrant au cas de la terminologie de la chimie. La thèse débouchera sur des modèles terminologiques multilingues de la chimie pour trois langues typologiquement distinctes : français, anglais et russe. Ces modèles seront des outils destinés aux scientifiques aussi bien qu'aux enseignants en chimie.

  • Titre traduit

    Multilingual study of the lexicon of chemistry at the interface of terminology and general language


  • Résumé

    The doctoral research is based on the hypothesis that scientific terminologies, since they function in texts interacting with the general language lexicon, must have the same or similar structure with that of the general lexicon. The vast majority of terminology models deal with terminologies in an isolationist way and are unable to account for the types of connections they have with the general language and the practical consequences of these connections for the evolution of terminologies as well as for teaching and learning of terminologies. The doctoral research will study this problem from both theoretical (lexicological) and descriptive (lexicographic/terminographic) perspectives, focusing on the case of chemistry terminology. The multilingual terminological models of chemistry will be elaborated for three typologically distinct languages: French, English and Russian. These models will serve as practical tools for scientists as well as chemistry teachers.