Logiques dynamiques épistémiques avec séparation

par Marta Gawek

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Hans Van ditmarsch et de Didier Galmiche.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de IAEM - INFORMATIQUE - AUTOMATIQUE - ELECTRONIQUE - ELECTROTECHNIQUE - MATHEMATIQUES , en partenariat avec LORIA - Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications (laboratoire) et de CELLO (equipe de recherche) depuis le 27-11-2019 .


  • Résumé

    Le sujet de thèse intitulé Logiques dynamiques épistémiques avec séparation porte sur trois axes de recherche et objectifs à poursuivre. (i) Définition de nouvelles logiques épistémiques d'actions avec séparation et de leurs modèles. En particulier, conception des modèles avec des interactions explicites entre les modalitiés épistémiques et les opérateurs de séparation et de mise à jour. Prise en compte dans ce cadre des modes de communication et d'observation plus généraux (par exemple partiels ou privés). (ii) L'expressivité de ces logiques par rapport aux différentes sémantiques, notamment pour la modélisation de la concurrence, et aussi pour l'étude de la complexité des différents problèmes de décision dans ces logiques ou dans certains de leurs fragments. (iii) Etude de calculs (calculs des séquents ou tableaux, avec ou sans labels), dédiés à ces logiques, et étude de leurs propriétés. Conception de méthodes de recherche de preuves génériques permettant d'intégrer différentes modalités épistémiques.

  • Titre traduit

    Dynamic epistemic logics with separation


  • Résumé

    The thesis project entitled Dynamic Epistemic Logics with Separation focuses on three research axes and objectives to be pursued. (i) Definition of new epistemic logics of actions with separation and their models. In particular, design of models with explicit interactions between epistemic modalities and separation and update operators. In this context, more general modes of communication and observation (e.g. partial or private) are taken into account. (ii) The expressiveness of these logics in relation to the different semantics, in particular for the modelling of parallellism, and also for the study of the complexity of the different decision problems in these logics or in some of their fragments. (iii) Proof theory (sequent calculi or tableaux systems, with or without labels), dedicated to these logics, and study of its properties. Design of generic proof search methods to integrate different epistemic modalities.