Les additifs issus de microplastiques : lixiviation et impacts sur les produits de la pêche de l'aquaculture

par Fleurine Akoueson

Projet de thèse en Biotechnologies agroalimentaires, science de l'aliment

Sous la direction de Guillaume Duflos.

Thèses en préparation à Littoral , dans le cadre de École doctorale Sciences, technologie et santé (Amiens) , en partenariat avec Laboratoire de sécurité des aliments de Maisons-Alfort et de Boulogne-sur-Mer (laboratoire) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Les additifs issus de microplastiques sont très peu étudiés, pourtant ceux-ci constituent un des dangers chimiques les plus importants en lien avec ces microparticules. L'objectif de ce travail de thèse est d'acquérir des connaissances concernant les phénomènes de lixiviation et les impacts de ces additifs plastiques dans les produits de la pêche et chez l'Homme afin de caractériser le risque lié à ces molécules. Pour cela, le projet sous forme de différents « work packages », répondra à plusieurs objectifs : (i) développement des méthodes d'analyses quantitatives des additifs par Py-GC/Orbitrap, (ii) évaluation de l'impact de paramètres pou-vant moduler la lixiviation des additifs (nature des polymères, environnement, physiologie), (iii) effet de la lixiviation sur les organismes marines d'intérêt commercial. Enfin, une étude explo-ratoire portera sur les impacts potentiels des procédés de transformation des produits de la pêche sur la lixiviation d'additifs pour évaluer l'exposition du consommateur. Structuré entre deux laboratoires (Anses-LEMAR) ayant travaillé ensemble sur les microplastiques depuis 2015, ce projet offre une réelle complémentarité entre développement d'outils méthodologiques et suivi d'exposition en laboratoire avec une double finalité : impact sur les organismes marins et exposition du consommateur de produits de la pêche.

  • Titre traduit

    Additives from microplastics: leaching and impacts on seafood and aquaculture products


  • Résumé

    Additives from microplastics are poorly studied, nevertheless they constitute one of the most important danger related to these microparticles. The aim of this PhD thesis is to acquire knowledge concerning leaching phenomena and impacts of these additives on seafood and human being in a way to characterize the risks related to these molecules. To this end the project, split into different work packages, will answer different objectives: (i) development of quantitative methods of additives by Py-GC/Orbitrap, (ii) assessment of the impact of different parameters on the modulation of additives leaching (polymer types, environment, physiology), (iii) effect of the leaching products on marine organisms with economic interest. Finally, an exploratory study will focus on the impact of transformation process of seafood on the leaching of additives to assess the consumer exposition. Structured between two laboratories (Anses-LEMAR) that have already worked together on microplastics since 2015, this project offers a real complementarity between the development of methodological tools and laboratory experiments with a double aim: impact on marine organisms and exposition of the consumer of seafood.