Thèse en cours

Les lieux de mémoire dans l'œuvre de Marguerite Yourcenar

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Corinne Leblond
Direction : Evelyne Thoizet
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Langue et littérature française
Date : Inscription en doctorat le 03/01/2017
Etablissement(s) : Artois
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale en Sciences humaines et sociales
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Textes et Cultures

Résumé

FR  |  
EN

La thèse envisage un corpus de trois romans « L'œuvre au noir », « Anna Soror », Un homme obscur » suivi d' « Une belle matinée » . Ils sont en effet l'aboutissement, après multiples réécritures, du premier projet littéraire de Marguerite Yourcenar « Remous », vaste roman généalogique retraçant l'histoire des différentes strates de familles s'écoulant sur quatre siècles, aventure dont le constat de l'ambition démesurée a amené l'abandon au profit de « La mort conduit l'attelage » , recueil de trois nouvelles "D'après Dürer", "D'après Greco" et "D'après Rembrandt". L'hypothèse est que ces trois romans contiennent de manière figurée/transfigurée les souvenirs, traces, éléments biographiques, de mémoire tant individuelle que collective et d'intertextualité qui fondent le paysage intérieur, le mythe personnel ainsi que les valeurs que l'œuvre a vocation à sauver de l'oubli et à transmettre.