La revégétalisation des milieux transformés par les projets d'aménagement : Etude interdisciplinaire des différentes modalités et de leurs conséquences pour la biodiversité et l'économie

par Anaël Mayeur

Projet de thèse en Écologie

Sous la direction de Bruno Colas.


  • Résumé

    La revégétalisation est un outil à la disposition des aménageurs et des gestionnaires d'espaces pour répondre aux besoins de restauration de la biodiversité, mais également à des objectifs fonctionnels, tels que la stabilisation des sols, la lutte contre les espèces exotiques envahissantes ou l'amélioration de l'aspect paysager des projets. Le succès de la végétalisation peut varier selon le matériel végétal implanté, et plus spécifiquement les caractéristiques génétiques des semences et la composition spécifique des mélanges employés. Dans le cadre de ce travail doctoral, nous nous demanderons comment ces modalités peuvent influencer le succès des opérations de végétalisation et répondre à la fois aux objectifs fonctionnels et écologiques visés. L'étude se déclinera en quatre axes, chacun pouvant faire l'objet d'un chapitre de thèse et de la publication d'au moins un article scientifique, à savoir (1) une étude écologique des modalités de la végétalisation pour répondre à des besoins fonctionnels et (2) pour maintenir ou créer de la biodiversité, (3) une étude socio-économique des filières d'approvisionnement en semences en France, et enfin (4) une évaluation du potentiel de la végétalisation comme outil de conservation des espèces et des milieux. Ce travail adoptera une approche interdisciplinaire faisant appel à différents cadres méthodologiques en écologie, sciences sociales et économie. Les principales méthodologies employées seront la mise en place de plan de semis expérimentaux et le suivi in situ des populations végétales (et de quelques populations animales telles que les insectes pollinisateurs), ainsi que la réalisation d'enquêtes auprès du panel d'acteurs concernés.

  • Titre traduit

    Revegetation of environments transformed by development projects : Interdisciplinary study of the different modalities and their consequences for biodiversity and the economy


  • Résumé

    Re-vegetation is a tool available to land planners and managers to meet the needs of biodiversity restoration, but also for functional objectives, such as soil stabilization, limitation of invasive species spreading or landscape aesthetic betterment. The success of vegetation may vary depending on the vegetal material that is used for these operations, and more specifically the genetics and the specific composition of seed mixtures. Within the framework of this study, we will examine how these modalities influence the success of vegetation operations and meet both functional and ecological objectives. The study will be divided into four main axes, each of which can the subject of a thesis chapter and of one or more scientific article, namely (1) an ecological study of vegetation modalities to meet functional needs and (2) to maintain or create biodiversity, (3) a socioeconomical study of seed-supply chains in France, and (4) an assessment of vegetation as a tool for conserving species and habitats. This doctoral work will adopt an interdisciplinary approach using different methodological frameworks in ecology, social sciences and economics. The main methodologies used will be the implementation of sowing experiments in the field and in situ monitoring of plant populations (and some animal populations such as pollinators), as well as the realization of a set of inquiries with the panel of stakeholders concerned.