Intégration sémantique de l'outil VR d'Airbus et de son environnement CAD avancé, pour le design d'architecture avionique dans un mode coopératif immersif.

par Romain Guillaume

Projet de thèse en Conception

Sous la direction de Jérôme Pailhes, Elise Gruhier et de Ruding Lou.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris) , en partenariat avec Institut de mécanique et d'ingénierie de Bordeaux (laboratoire) , IMC : Ingénierie Mécanique et Conception (equipe de recherche) et de Arts et Métiers Sciences et Technologies (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-01-2020 .


  • Résumé

    L'objectif principal de ce projet est de démontrer qu'il est possible de concevoir une amélioration majeure des fonctionnalités actuelles de conception en réalité virtuelle, à savoir combler les lacunes définies par les utilisateurs actuels du système. De même, l'objectif du projet est de démontrer que, malgré le haut niveau de performance requis par un système de réalité virtuelle, une intégration suffisamment rapide d'un système de CAO professionnel peut être envisagée, ce qui offrira les capacités de conception tout en maintenant la qualité de la réalité virtuelle. de service qui soutient à la fois les impressions immersives et les qualités de service des systèmes actuels. Dans ce cadre, un système de réalité virtuelle combinant un affichage stéréoscopique et une infrastructure de suivi des mouvements peut capturer et numériser les mouvements humains. L'idée que ce projet est donc de faire en sorte que les utilisateurs expliquent au système leurs intentions de conception en utilisant l'interface la plus tangible: leur propre corps (au lieu d'utiliser un clavier ou une souris). Par exemple, des mouvements de base peuvent se joindre aux mains, puis les séparer jusqu'à la distance voulue entre les mains. Ce type de mouvement permet de conduire le système soit à des conclusions exactes (la distance entre deux mains), soit à de multiples opportunités (suis-je à la recherche d'un cube? D'une sphère?). Dans ce dernier cas, l'utilisateur doit alors pouvoir sélectionner l'objet le plus proche de ce dont il a besoin, l'installer au bon endroit dans l'aéronef, puis utiliser les aspects paramétriques de l'outil. Et cela apporte un aspect spécifique du besoin de performances: l'intégration à l'outil Cad lors du redimensionnement et du positionnement, et d'autre part la gestion des relations paramétriques. Enfin, le système global devrait être présenté selon deux scénarios de conception: la conception incrémentielle (étude de modification d'architecture pour un aéronef existant) et la conception ascendante (conception d'architecture pour une étude type carnet de route, donc pour un aéronef qui n'existe toujours pas).

  • Titre traduit

    Semantic integration of Airbus VR tool and an advanced CAD environment, for aircraft architecture design in an immersive cooperative mode


  • Résumé

    The main objective of this project is to demonstrate that a major improvement of current design-in-VR capabilities can be designed, that is to bridge the gaps that are being outlined by current system users. Similarly, the goal of the project is to demonstrate that, despite the high level of performance that is requested to a VR system, a quick enough integration of a professional CAD system can be envisaged, that will deliver the design capabilities whilst maintaining a VR quality of service that sustains both current systems immersive impressions and qualities of service. In this frame, a VR system being composed with the combination of a stereoscopic display and a motion tracking infrastructure, can capture and digitalize human movements. The idea this project proposes is thus to get the users to tell the system their design intents using the most tangible interface: their own body (instead of using a keyboard, or a mouse). For instance, basic movements can be joining the hands, then separating them until planned distance between the hands. This kind of movement enables leading the system either to exact conclusions (the distance between two hands) or to multiple opportunities (am I looking for a cube? for a sphere?). In the latter case, the user is then expected to be able to select the object that is the closer one to what he needs, install it at the right place in the aircraft, and then use tool parametric aspects. And this brings a specific aspect of the need for performances: the integration with the Cad tool during resizing and positioning, the managing of parametric relationships. Finally, the global system is expected to be showcased on two design scenarios: incremental design (architecture modification study for an existing aircraft) and bottom-up design (architecture design for a pathfinder study, thus for an aircraft that still doesn't exist).