Thèse en cours

Différenciation socio-spatiale à Téhéran : une question d'échelles d'analyse et de vécus

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 21/03/2021. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Ali Gharakhani
Direction : Hervé Marchal
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sociologie
Date : Inscription en doctorat le 15/12/2017
Soutenance le 21/03/2021
Etablissement(s) : Bourgogne Franche-Comté
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps (Dijon ; Besançon ; 2017-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches 'Sociétés, Sensibilités, Soin'

Résumé

FR  |  
EN

L'histoire urbaine récente de Téhéran est bien marquée par une importante différenciation socio-spatiale. Autrefois, en dépit de leurs origines socioéconomiques, les Téhéranais vivaient les uns à côtés des autres en toute proximité spatiale à travers la ville. La différenciation socio-spatiale a connu un point tournant quand la famille royale Pahlavi (1925-1979) déménagea au début des années 1960 des palais de Marmar et Golestân au sud de Téhéran vers les deux complexes palatiaux de Niavaran et Sadabad au nord. Depuis, d’un rythme accéléré, les catégories aisées s’installent dans les zones septentrionales et les catégories populaires aux zones méridionales de Téhéran. Cette tendance divise désormais la capitale iranienne en deux parties de ville-nord (aisé) et ville-sud (populaire), et l’avenue Chahreza (aujourd’hui Azadi-Enghelab), l’artère commerciale de Téhéran dans le sens Est-Ouest devient la limite entre les deux rives. Avec la mise en considération des concepts de la qualité de vie et la justice spatiale dans les débats urbains, et à l'aide d'une démarche documentaire et une enquête de terrain, cette thèse cherche les raisons de cette importante disparité sociale et distinction spatiale dans la plus grande ville de l'Iran. La thèse étudie l’interdépendance entre les différents lieux et territoires urbains, et puis se charge d'une recherche concernant l’interaction entre la ville-sud et la ville-nord ainsi qu’entre les quartiers d’étude avec leurs quartiers avoisinants. Dans cette recherche, les politiques urbaines visant la différenciation socio-spatiale seront bien prises en compte.