Thèse en cours

Faisabilité d’un matériau de construction léger, de type cellulaire, à base de particules végétales - Etude de la formulation et caractérisation

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 22/03/2023. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Mohamed Hamadou ali
Direction : Haïkel Ben hamedAmar Benazzouk
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences pour l'Ingénieur Génie Civil
Date : Inscription en doctorat le
Soutenance le 22/03/2023
Etablissement(s) : Amiens
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences, technologie et santé (Amiens)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des technologies innovantes (Amiens ; 2004-....)
Jury : Président / Présidente : Martial Clin
Examinateurs / Examinatrices : Amar Benazzouk, Philippe Herve, Mourad Hazi, Haikel Ben hamed, George Wardeh
Rapporteurs / Rapporteuses : Philippe Herve, George Wardeh

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude est basée sur une approche globale des propriétés physico-mécaniques et thermo-hydriques d’un matériau cellulaire, contenant des anas de lin, en vue de son utilisation dans la construction comme élément porteur et/ou d’isolation. Il s’agira d’apporter des connaissances sur la formulation afin de trouver un meilleur compromis entre ses propriétés physico-mécaniques et thermo-hydriques. On s’intéressera plus particulièrement à l’influence de la microstructure mais aussi du dosage en anas de lin, pour un ratio volumique anas de lin/liant de 0, 1 et 2. L’étude des propriétés mécaniques a mis en évidence une baisse de performances aussi bien en compression qu’en flexion, comparativement au matériau de référence (sans allégement). Il ressort de cette étude que, malgré un allègement important des matériaux (de l’ordre de 44%), les valeurs des résistances à la compression obtenues restent compatibles avec son utilisation dans le domaine d’application des bétons cellulaires. La deuxième partie de ce travail a été consacrée à l’étude du comportement hygrothermique des matériaux, comprenant différents dosages volumiques en anas de lin, par rapport au liant préformulé utilisé. Cette étude est utile pour établir une formulation optimale des bétons, destinés aux travaux de rénovation mais aussi aux constructions neuves. D’une manière générale et suivant la formulation utilisée, il ressort de cette étude l’effet combiné des anas de lin et de la microstructure sur l’amélioration de la capacité de régulation de l’humidité ambiante du matériau, avec des performances thermiques intéressantes pour l’isolation des bâtiments neufs et anciens. Ce travail de caractérisation viendrait en complément des travaux déjà réalisés sur les matériaux agro-sourcés, à base de différentes espèces végétales. Il devrait ainsi permettre d’enrichir la base de données, indispensable pour l’étude de la simulation du comportement d’une paroi ou de l’enveloppe d’un bâtiment, sous différentes ambiances et garantir le confort des usagers.