Musique retrouvée : la mémoire à l'oeuvre dans la composition musicale

par Mikel Urquiza garcia

Projet de thèse en SACRe, composition musicale

Sous la direction de Laurent Feneyrou.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences , en partenariat avec Sciences, Arts, Création, Recherche (laboratoire) et de Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2020 .


  • Résumé

    Les références à d'autres musiques se sont multipliées dans la musique du XXIème siècle, empruntant des techniques et des termes au monde des images. Quels repères pour ce terrain esthétique hybride, et quels horizons créatifs ? L'art de la mémoire, discipline gréco-romaine qui lie mémoire spatiale et mémoire visuelle, a laissé une forte trace dans l'architecture et la peinture occidentales ; si on pense le phénomène acoustique en tant qu'image sonore, on peut se servir de ses principes (et plus généralement du regard de l'histoire de l'art) pour interroger et renouveler les liens entre musique et mémoire.

  • Titre traduit

    Music regained : memory at work in musical composition


  • Résumé

    References to other musics have become extremely frequent in the 21st century, often borrowing techniques and lexical terms to the world of images. What are the grounds of this hybrid aesthetics and its creative horizons ? The art of memory, a Greco-Roman discipline which links spatial memory and visual memory, had a great impact in western architecture and painting ; if we think the acoustical event as a sounding image, we can use its precepts (and more generally the vision of art history) in order to question and rethink the link between music and memory.