Thèse en cours

Intelligence de l'information : culture et pratiques émergentes dans un environnement informationne complexe

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 21/06/2012. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Monica Mallowan
Direction : Christian Marcon
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Inscription en doctorat le 01/09/2008
Soutenance le 21/06/2012
Etablissement(s) : Poitiers
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés et Organisations (Limoges ; 2009-2018)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche en gestion

Résumé

FR  |  
EN

La révolution de l’information a opéré des changements inédits et considérables par rapport aux stratégies et aux actes informationnels posés par les organisations, les états et les individus. L’accès à l’information est devenu une compétence stratégique sur le plan professionnel ou personnel. Les moyens d’acquérir cette compétence peuvent différer selon les systèmes géopolitiques ou éducationnels. Les spécialistes en sciences de l’information, en management et en éducation s’intéressant à cette problématique se penchent sur des modèles aptes à faciliter ou encadrer l’acquisition de cette compétence, par l’intermédiaire de travaux portant sur la littératie, la culture et l’intelligence de l’information. Beaucoup de progrès ont été faits, toutefois les enquêtes de terrain montrent que les pratiques informationnelles exercées par les utilisateurs d’information reflètent peu le niveau recommandé par les normes établies en vue d’une utilisation avisée et responsable de l’information à l’âge de l’environnement informationnel complexe. Puisque l’information recherchée, repérée et utilisée par l’individu peut avoir un impact fort sur lui-même et sur son environnement, elle devient à son tour stratégique et dorénavant il importe de regarder ces pratiques par la grille de lecture de modèles de management de l’information mettant l’accent sur l’éveil, la vigilance et l’agir informationnels et communicationnels, comme le fait, entre autres, le modèle de l’intelligence économique. Cette étude, la première à notre connaissance à aborder la problématique évoquée sous cet angle, se penche sur les pratiques informationnelles d’utilisateurs d’information non-initiés à l’intelligence économique, afin de déterminer si les pratiques en question revêtent des caractéristiques pouvant être reliées à celles de l’intelligence économique, même en l’absence de mesures et d’initiatives gouvernementales, de programmes de formation, de sensibilisation ou de vulgarisation du modèle mentionné. Du point de vue méthodologique, cette recherche est exploratoire, de type qualitatif à raisonnement descriptif, avec un devis de recherche mixte, basé sur une collecte des données quantitative, par questionnaire, combinée à une analyse qualitative, statistique descriptive et thématique. L’enquête a été menée auprès d’une centaine d’adultes actifs professionnellement, détenteurs d’un diplôme d’études post-secondaire, équipés en objets techniques numériques et ayant une activité informationnelle professionnelle et personnelle régulière. Les résultats mettent en lumière l’existence chez les répondants d’un comportement informationnel de type intelligence économique émergent, auto-formé, intuitif, non-formel et non-structuré, développé en réaction aux changements de l’environnement informationnel complexe. En plus de contribuer à l’avancement des connaissances en matière de modèles traitant de management de l’information stratégique et des pratiques informationnelles reliées à leur application en organisation, ce travail aborde les champs de la littératie, de la culture et de l’intelligence de l’information. Une proposition est faite au sujet de leur mise en relation dialogique et systémique, dans un effort de construction d’une double mutation transdisciplinaire, celle du nouveau statut d’informacteur et de transculture de l’information.