Détection automatique de constructions erronées : structures coordonnées dans les rédactions des étudiants

par Laura Noreskal

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Iris Eshkol-taravella.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec Modèles Dynamiques, Corpus (laboratoire) depuis le 27-07-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse particulièrement aux constructions coordonnées dans les rédactions des étudiants. Ces constructions constituent une vraie zone « d'instabilité » donnant lieu dans les copies des étudiants à de nombreuses erreurs. Nous avons donc décidé de mener une étude linguistique sur les constructions coordonnées correctes et erronées. Ainsi, les principaux objectifs de cette étude sont la construction d'un grand corpus de textes d'étudiants comportant des erreurs syntaxiques et le développement d'un outil de reconnaissance automatique des constructions coordonnées erronées.

  • Titre traduit

    Automatic Detection of Erroneous Constructions : Coordinate structures in Student Writing


  • Résumé

    This thesis is particularly interested in the coordinated constructions in students' writings. These constructions constitute a real "instability" zone, giving rise to numerous errors in students' papers. We have therefore decided to conduct a linguistic study of correct and incorrect coordinated constructions. Thus, the main objectives of this study are the construction of a large corpus of students' texts containing syntactic errors and the development of a tool for the automatic recognition of erroneous coordinated constructions.