Thèse en cours

Du bureau de style à l'enseigne de mode : une approche anthropologique du cahier de tendances

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Meryem Laghmari
Direction : Monica Heintz
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Anthropologie
Date : Inscription en doctorat le 15/11/2017
Etablissement(s) : Paris 10
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Espaces, Temps, Cultures (Nanterre, Hauts-de-Seine ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative (Nanterre ; 1967-...)

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Au vu de la crise structurelle que traverse la mode aujourd'hui, tiraillée entre l'image de rêve, de prestige et de nouveauté qu'elle dégage et les conséquences désastreuses que son industrie entraîne en termes environnementaux, humains et créatifs, la transition éthique et écologique de son système est désormais inévitable. Pour ce faire, ce changement doit s'opérer en amont de cette filière de l'habillement notamment auprès des bureaux de style, agences prospectives destinées à anticiper les futures tendances sociétales. Ces bureaux transmettent leurs analyses, deux années à l'avance, à leurs entreprises clientes (enseignes de luxe ou de prêt-à-porter, etc.) sous la forme d'un « cahier de tendances » qui annonce les divers thèmes, images, couleurs et textiles à venir. Le passage vers cet impératif éco-responsable confronte ces professionnels de la mode à la repenser selon le dilemme opposant le désirable et le durable. L'enquête ethnographique menée actuellement auprès d'un bureau de tendances parisien, s'attache à démontrer la manière dont ses acteurs réfléchissent, ajustent et influencent ce prisme à travers leurs cahiers de tendances pour différents secteurs (Mode, Beauté, Environnement, Lifestyle…) et pour leurs divers projets de conseil. En soulignant les solutions et les limites d'application de ce nouveau modèle, il s'agira de démontrer en quoi l'engagement de ce bureau de style vers ce système plus vertueux lui confère le statut d'acteur de cette tendance de fond destinée à reformer le système de la mode.