Production et caractérisation de métabolites bioactifs issus de micro-organismes isolés d'une éponge de la zone océan Indien, Scopalina hapalia

par Alexandre Le Loarer

Projet de thèse en Chimie

Sous la direction de Anne Bialecki et de Mireille Fouillaud.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Sciences, Technologies et Santé , en partenariat avec Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et Sciences des Aliments (laboratoire) depuis le 01-09-2019 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse porte sur la production et la caractérisation de métabolites bioactifs issus de micro-organismes isolés d'une éponge de la zone océan Indien, Scopalina hapalia. Cette éponge, collectée en 2013 à Mayotte a fait l'objet de travaux antérieurs au sein du LCSNSA. Les micro-organismes qui en ont été isolés, ont été cultivés et ont démontrés une ou plusieurs activités anti-âge, activités ciblées durant le projet de recherche européen TASCMAR, auquel a participé le LCSNSA. Ce doctorat s'intègre dans le cadre du nouveau projet de recherche PHAR (Financement FEDER) porté par le LCSNSA et consacré à la valorisation des molécules bioactives issues de la biodiversité de la zone Sud-Ouest de l'Océan Indien. Au cours de ce projet, les bio-activités ciblées seront des activités anti-cancéreuse, anti-âge, anti-malarique et anti-diabétique. Le travail de recherche proposé s'intègre au défi majeur de la stratégie de “croissance bleue” de l'Union Européenne et pourrait permettre de répondre aux priorités de santé publique en lien avec le vieillissement de la population. Pour ce travail de thèse, plusieurs micro-organismes isolés de Scopalina hapalia seront sélectionnés selon leurs activités biologiques démontrées antérieurement. Différentes conditions de cultures seront testées afin de trouver des paramètres favorables à la synthèse des métabolites recherchés. Les productions microbiennes seront analysées chimiquement afin de caractériser les profils métaboliques des microorganismes. Les extraits seront ensuite testés afin de déceler de nouvelles activités biologiques ciblées dans le projet PHAR. Le micro-organisme le plus prometteur sera consécutivement produit à grande échelle afin d'isoler et d'identifier la ou les molécules bioactives. La culture de cette souche microbienne sera ensuite optimisée en utilisant des plans d'expériences ce qui permettra d'explorer plus précisément le potentiel du micro-organisme marin sélectionné.

  • Titre traduit

    Production and characterization of bioactive metabolites from microorganisms isolated from a sponge from the Indian Ocean zone, Scopalina hapalia


  • Résumé

    This thesis project focuses on the production and characterization of bioactive metabolites from microorganisms isolated from a sponge from the Indian Ocean zone, Scopalina hapalia. This sponge collected in 2013 in Mayotte has been the subject of previous work within the LCSNSA. The microorganisms that have been isolated have been cultured and have demonstrated one or more anti-aging activities, targeted activities during the European TASCMAR research project, in which the LCSNSA participated. This PhD is part of the new PHAR research project funded by the LCSNSA and dedicated to the valorization of bioactive molecules from the biodiversity of the South West Indian Ocean area. During this project, targeted bio-activities will be anti-cancer, anti-aging, anti-malaric and anti-diabetic activities. The proposed research work is part of the major challenge of the European Union's "blue growth" strategy and could help address public health priorities related to the aging of the population. For this thesis work, several microorganisms isolated from Scopalina hapalia will be selected according to their biological activities previously demonstrated. Different culture conditions will be tested in order to find favorable parameters for the synthesis of the desired metabolites. Microbial production will be analyzed chemically to characterize the metabolic profiles of microorganisms. The extracts will then be tested for new targeted biological activities in the PHAR project. The most promising micro-organism will consecutively be produced on a large scale in order to isolate and identify the bioactive molecule (s). The culture of this microbial strain will then be optimized using experimental designs which will allow more precise exploration of the potential of the selected marine microorganism.