Thèse en cours

Géographie quotidienne de l'autoritarisme et géographie du quotidien en contexte autoritaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laura Monfleur
Direction : Anna Madœuf
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Géographie
Date : Inscription en doctorat le 15/11/2018
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la Société : Territoires, Économie et Droit (Centre-Val de Loire ; 2018-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Cités Territoires Environnement et Sociétés (Tours ; 2004-....)
Equipe de recherche : EMAM - Monde Arabe et Méditerranée

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les géographes se sont intéressé·es à la géographie de la révolution égyptienne entre 2011 et 2013 en questionnant les spatialités des protestations ainsi que les dispositifs et acteurs sécuritaires et contre-révolutionnaires. Les études en sciences politiques et en sociologie font état d'une répression croissante voire même d'un renforcement du régime autoritaire après 2013 sans pour autant que la spatialité de l'autoritarisme ne soit abordé. Cette thèse vise donc à questionner les spatialités des pratiques autoritaires (répression, contrôle de la population par les forces de l'ordre, sécurisation des espaces urbains, etc...) et leur temporalité (dimension quotidienne ou exceptionnelle, normalisation de ces pratiques, etc...) depuis 2013. Cette étude se fondant sur des observations, relevés cartographiques et photographies permet ainsi de questionner les notions de "renouveau" ou de "restauration" autoritaire ou encore de "contre-révolutionnaire" ou de "post-révolutionnaire". Dans un second temps, cette étude permet de caractériser les pratiques et représentations spatiales et quotidiennes des habitants et des usagers d'espaces sécurisés et controlés et de questionner leur stratégies et contraintes face aux pratiques autoritaires et les possibilités de s'approprier et d'avoir un droit à la ville dans un contexte autoritaire. Une enquête de terrain comportant entretiens et observations est menée dans les espaces centraux du Caire, espaces les plus contrôlés par les forces de l'ordre.