Association entre troubles cognitifs légers et risque de chute

par Victoire Leroy

Projet de thèse en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Bertrand Fougere et de Yaohua Chen.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Humanités et Langues - H&L , en partenariat avec Education Ethique Santé (laboratoire) depuis le 03-02-2020 .


  • Résumé

    CONTEXTE Les chutes concernent environ 30% des sujets âgés et sont associés à un taux élevé de morbi-mortalité chez ces personnes. Parmi les nombreux facteurs de risque, les troubles cognitifs sont fortement associés au risque de chute. En effet, les patients dits déments chutent 2 à 3 fois plus que les sujets sains du même âge. Cependant, au stade de troubles cognitifs légers (TCL), la prévalence des chutes n'est pas significativement plus élevée que chez les sujets sains, alors que la prévalence de troubles de la marche -eux-mêmes facteurs de risque de chute- est plus importante (46%) chez ces patients atteints de TCL. En plus d'être vulnérables sur le plan cognitif, ces sujets le sont donc également pour les troubles de la marche ainsi que pour les chutes. Aujourd'hui, les chutes restent encore sous-diagnostiqués, et surtout le risque de chute n'est pas systématiquement évalué. La prévention primaire est encore plus difficile et ne fait pas l'objet de recommandations françaises. OBJECTIFS Par conséquent, il semble primordial de mieux caractériser l'association entre troubles cognitifs légers d'une part et risque de chute d'autre part. Afin de mieux caractériser l'association entre troubles cognitifs légers et le risque de chute , nous avons pour objectif principal d'identifier les facteurs prédictifs de chute chez les patients atteints de TCL. Les objectifs secondaires sont de décrire l'histoire naturelle chez ces patients, ainsi que d'identifier les facteurs prédictifs de conversion aux démences. Méthodes : nous allons dans un premier temps mener une étude rétrospective d'une cohorte existante multicentrique des patients consultant en filière mémoire pour une plainte cognitive, puis dans un second temps constituer une cohorte multicentrique dédiée à l'étude de la marche chez les patients atteints de TCL de manière prospective, afin de mieux prévenir les chutes dans cette population vulnérable.

  • Titre traduit

    Association between mild cognitive impairment and risk of falls


  • Résumé

    Falls affect more than 30% of elderly each year, with major consequences as important morbi-motality. Cognitive disorders, especially at dementia stage, are one of independent and early-described risk factors of falls. Incidence of falls in people with cognitive impairment is indeed estimated to be at least twice that of cognitively intact adults of the same age. There is not more falls to patient with mild cognitive impairment (MCI). In a other hand, patients with MCI have increased prevalence of gait disorders, which are also risk of falls. They are thus more vulnerable for risk of dementia and risk of falls. Nowadays, falls are still under-diagnosed and their risk is not always assessed. There is no French recommandations about primary prevention, which is even more difficult. So, better characterization of association between MCI and risk of falls seems to be essential. Our objective is to study fallers characteristics in a French multicentric cohort of patients with cognitive complaint. We want also particularly study potential link with cerebral micro-bleedings thanks to MRI data. Finally, we aim to identify more precisely predictive factors of falls to patients with MCI in a new multicentric prospective cohort, for a better prevention of falls in this population.