Décharge contrôlée par barrière diélectrique pour un procédé innovant de dépôt de couches minces nanocomposites

par Raphaël Robert

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Françoise Massines et de Luc Stafford.

Thèses en préparation à Perpignan en cotutelle avec l'Université de Montréal , dans le cadre de École doctorale Énergie environnement , en partenariat avec PROcédés, Matériaux et Energie Solaire (laboratoire) et de PPCM - Photovoltaïque, Plasmas, Couches Minces (equipe de recherche) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Le projet de thèse vise à étudier une décharge à barrière diélectrique, en vue de synthétiser des couches minces nanocomposites. Au cours de la thèse on s'emploiera donc à comprendre le fonctionnement de la décharge ainsi que les mécanismes de croissance du matériaux nanocomposite créés. Pour cela, la thèse s'articulera en deux partie. A Perpignan, lieu où le montage expérimental est présent nous nous pencherons sur les paramètres liés à la décharges pour voir quelle influence peuvent-ils avoir (tension appliqué, débit de gaz, fréquence appliquée, ...). Ensuite à Montréal l'étude sera d'avantage théorique, à savoir l'étude de la conservation de l'énergie dans la décharge plasma.

  • Titre traduit

    Dielectric barrier controlled discharge for an innovative nanocomposite thin film deposition process


  • Résumé

    The thesis project aims to study a dielectric barrier discharge, with a view to synthesizing thin nanocomposite layers. During the thesis we will therefore strive to understand the functioning of the discharge as well as the growth mechanisms of the nanocomposite materials created. For this, the thesis will be structured in two parts. In Perpignan, where the experimental set-up is present, we will look at the parameters linked to the discharges to see what influence they can have (applied voltage, gas flow rate, applied frequency, ...). Then in Montreal the study will be more theoretical, namely the study of the conservation of energy in the plasma discharge.