Thèse en cours

Patrimonialiser la ville en Asie du Sud-Est : fabrique urbaine et action patrimoniale à l'épreuve de la labellisation UNESCO

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Armelle Ninnin
Direction : Nathalie Lancret
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Aménagement de l'espace, Urbanisme
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2019
Etablissement(s) : Paris Est
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Ville, Transports et Territoires
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : IPRAUS - Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Ce projet de recherche vise à étudier le lien entre une protection patrimoniale forte, sous l'égide d'un label international, et le développement urbain des villes du sud-est asiatique. La recherche examine dans quelle mesure la définition d'un secteur patrimonial influence, voire produit les transformations à l'œuvre au sein de l'espace classé et au sein de la ville contemporaine qui lui est associée. La recherche s'appuie sur trois constats majeurs : d'une part, le processus de patrimonialisation contribue à isoler les objets architecturaux et urbains définis comme patrimoine, ce qui instaure une séparation entre le secteur classé devenu « ressource », et la ville non-classée et « ordinaire ». D'autre part, le label Unesco agit comme un levier économique et comme une vitrine à l'échelle internationale, ce qui peut entraîner une accélération de la croissance urbaine excédant les capacités d'absorption des mutations du territoire. Enfin, la reconnaissance mondiale d'un ensemble patrimonial, entraînant une fréquentation touristique massive, peut provoquer une modification, voire une disparition d'usages propres à l'espace labellisé. Ainsi menée, la recherche se propose d'éclairer les processus et les formes de la métropolisation des villes d'Asie du Sud-Est, dont le destin est lié à la présence et à la reconnaissance d'un site du patrimoine mondial. En parallèle, elle a pour objectif d'observer les évolutions des outils conceptuels et opérationnels du patrimoine, c'est-à-dire des façons de patrimonialiser, et leurs effets sur le site classé lui-même et sur l'espace urbain situé dans son aire d'influence.