Définir et compter les homosexuels en France et aux Etats-Unis. Catégorisations et problématisations

par Liam Balhan

Projet de thèse en Sociologie, demographie

Sous la direction de Armelle Andro.

Thèses en préparation à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de Géographie de Paris. Espace, sociétés, aménagement (Paris) , en partenariat avec Institut de démographie (Paris). Centre de recherche (equipe de recherche) et de Institut national d'études démographiques (France) (equipe de recherche) depuis le 12-09-2019 .


  • Résumé

    Cette recherche, co-dirigée par Mathieu Trachman et Armelle Andro, a pour objectif d’analyser les variations et la construction des différents indicateurs de mesure de l’homo-bisexualité (pratique, attirance, identification) en comparant systématiquement la France et les Etats-Unis. L’objectif est double : comment dénombrer les populations homo-bisexuelles, selon quels indicateurs, quels méthodes d’échantillonnage, quelles données ? Il s’agit de s’interroger sur la saisie statistique de populations minoritaires dont les indicateurs sont variables. Comment la question du dénombrement des homo-bisexuel·le·s se pose, qu’est-ce qui la rend possible, la légitime, et lui donne une tournure spécifique ? Il s’agit de retracer les variations historiques et nationales, en France et aux Etats-Unis, de la quantification des populations homo et bisexuelles.


  • Pas de résumé disponible.